Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Licence Creative Commons
Ce blog et les écrits qu'il contient sont mis à disposition par Michel Bosseaux (l'auteur) selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
 
 

Newsletter
 

 

Référencement


Mes autres blogs
12 décembre 2008 5 12 /12 /décembre /2008 08:51
Un seul désir suffit pour peupler tout un monde.

Alphonse de Lamartine
La Mort de Socrate
Partager cet article
Repost0
11 décembre 2008 4 11 /12 /décembre /2008 10:47
Il faut une longue vie pour surmonter les séquelles de l'éducation.

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2008 1 08 /12 /décembre /2008 12:07
Jusque là, je m'étais à peu prêt habitué à mes boîtes mails saturées de publicités non sollicitées (appelées autrement "spams" ou "pourriels"), dont certaines ne comportant même pas de liens, ou un lien ne fonctionnant pas. Je continue à me demander quelle peut bien être l'utilité d'envoyer un message de pub s'il ne contient ni indication de produit, ni lien pour trouver la réponse à cette question... mais bon, il y en a qui doivent y voir un sens...

Je m'étais d'autant mieux habitué que depuis un moment déjà, les filtres anti-spams fonctionnent à peu près correctement (sauf quand ils se mettent en tête de classer spam quelque chose qui n'en est pas... comme par exemple une convocation à un entretien d'embauche... zut, raté, pfffff)

Mais là, cela fait trois fois en 3 jours que l'on me spamme en commentaires sur ce blog.

Ca a commencé par quelqu'un proposant ses services pour des poèmes sur mesure, pour des occasions particulières (charmant compliment pour ma propre écriture... mais ouff il ne m'a pas lu !). Je lui ai répondu un peu vertement et il s'est excusé.

Le lendemain, quelqu'un qui écrit et a un blog me demandait un échange de lien. Ca aurait pu être sympathique, si je n'avais pas vu passer exactement le même message sur d'autres blogs dont je m'occupe (dont un qui, s'il a bien à voir avec l'écriture, ne placent pas de liens autre que ceux des participants - c'est le blog d'une communauté d'écriture autour d'exercices réguliers).
Et donc, il est clair que cette personne ciblait juste "les blogs d'écriture" sans prendre le temps de lire, de voir s'il y a une rubrique "liens" et comment elle est gérée, de comprendre le fonctionnement du blog... bref, il ne lit pas.

La personne n'ayant pas placé son adresse email, il n'aurait pas reçu ma réponse, je n'en ai donc pas fait, et hop, corbeille !

Et aujourd'hui, rebelotte, troisième spammeur :
"Bonjour, Avez-vous lu le livre : "15 conseils de pro pour votre site" C'est étonnant n'est-ce pas ? Cela parait si simple et pourtant cela peut faire une grande différence entre un site agréable, sur lequel nous aimons bien naviguer, et... les autres... Si vous ne l'avez pas lu je vous invite à le télécharger gratuitement"

J'ose croire que c'est également posté sans même regarder le blog, sinon c'est une insulte et je vais me fâcher ! Plus sérieusement, c'est encore un spam, et là, je commence à en avoir assez. J'aimais bien avant, quand les commentateurs devaient systématiquement taper un code visuel pour poster leurs commentaires, ça filtrait. Maintenant, les blogs premiums "bénéficient" d'une méthode simplificatrice qui permet donc à des gens n'en ayant rien à f... de ce que nous publions de faire entrer sur nos blogs le niveau zéro de la communication, des messages qui pris pour autre chose que ce qu'ils sont peuvent sembler cocasses ou être des jugements de valeurs, mais qui a la fin énervent simplement... et qui énervent aussi les visiteurs ! De plus, si on ne les efface pas assez vite, le blog paraît déserté par son auteur et ça fait mauvais genre...

Je ne vois toujours pas le but recherché en utilisant une méthode de ce genre. Certes, cela prendrait beaucoup plus de temps de laisser un commentaire intelligent après avoir pris la peine de découvrir le blog, puis dans la discussion de placer sa marchandise. Mais pourtant, mon expérience en marketing me prouve que même s'ils prospectaient ainsi 100 fois moins de personnes, ils auraient 100 fois plus de commandes, en prenant la peine de valoriser la personne et ce qu'elle cherche à faire sur son blog.

Donc, au niveau marketing, ils sont aussi niveau zéro.

Et moi j'ai les nerfs en pelotte, parce que effacer un commentaire ce n'est jamais joyeux (et la manipulation dans l'administration d'over-blog est fastidieuse).

Bref vous comprendrez aisément que pendant quelques jours, le temps que ce genre de gugusses m'oublient, je vais replacer la modération sur les commentaires. Parce que là, ça suffit.
Et oui, ça sera encore plus fastidieux de valider les comms... Sauf que pour y répondre, faut bien que j'aille sur la page où on les valide, non ?

Bref, vous ne m'en voudrez pas du différé plus ou moins long entre votre envoi et l'apparition sur le blog... je filtre, pour ma tranquillité et la vôtre...
Partager cet article
Repost0
5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 06:21
Peu importe la vitesse où l'on court, la mort gagne toujours par une longueur.

Stanley Péan

Alors pourquoi ne pas prendre le temps de vivre à son rythme ?
Partager cet article
Repost0
4 décembre 2008 4 04 /12 /décembre /2008 06:24
Il s'agissait ici d'utiliser l'ensemble des mots de la liste proposée par Kickoff. J'espère que le résultat est à la hauteur...

chatons         -       surligneur     -      révolution      -   agenda  -

stylet      -     coccigrue     -     charpente      -    empiler

semaine         -       body-builder



Pour élever la charpente d'un poème
il ne suffit pas d'empiler les mots
tels les jours qui font des semaines
dans les agendas... non, il ne faut pas en faire trop

ne pas le muscler comme un body-builder
ne pas emplir chaque vers de révolution
fuir les effets, tels des traits de surligneur
la vraie poésie est miaulements de chatons

chant entêtant, sur tous les tons
et les mots sont précis, tracés au stylet
pour durer, et non pousser tels des champignons
fragiles coccigrues aux milles aspects

mais jamais le bon

les mots sont volages, si vous voulez qu'ils restent
il faut la légèreté, le sens et l'émotion
puis si vous êtes patient, votre muse fera le reste
car rien ne vaut l'inspiration

Pour élever la charpente d'un poème
il faut laisser le temps faire son oeuvre
les mots ne sont pas tout ils ne sont que les graines 
ce qui fera du jardin une jungle ou un chef d'oeuvre

Ce n'est pas la technique, mais l'âme de l'artiste...
Partager cet article
Repost0