Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Référencement


Mes autres blogs
17 octobre 2007 3 17 /10 /octobre /2007 00:01
Un autre texte dont j'avais extrait une citation (Ecrire / 3), ce qui ne pouvait suffire à présenter la diversité de ton, de force, d'expression, de l'oeuvre complète. Voilà une réflexion lumineuse d'exactitude et d'émotions sur ce que c'est, écrire, au delà de tracer des mots sur du papier, ou les placer lettres à lettres à coup d'électrons sur un écran : un besoin vital. Et cela valait bien ces lignes, que sans doute nombre de lecteurs ont pris et prendront encorepour une litanie, longue, ennuyeuse même peut-être, sans chercher à en percevoir la profondeur.

Merci encore une fois à
"Première Aile" pour m'avoir fait découvrir cette oeuvre, et à remue.net, site de très grande qualité, qui l'a publiée.



Écrire. Écrire pour obéir au besoin que j’en ai.

Écrire pour apprendre à écrire. Apprendre à parler.

Écrire pour ne plus avoir peur.

Écrire pour ne pas vivre dans l’ignorance.

Écrire pour panser mes blessures. Ne pas rester prisonnier de ce qui a fracturé mon enfance.

Écrire pour me parcourir, me découvrir. Me révéler à moi-même.

Écrire pour déraciner la haine de soi. Apprendre à m’aimer.

Écrire pour surmonter mes inhibitions, me dégager de mes entraves.

Écrire pour déterrer ma voix.

Écrire pour me clarifier, me mettre en ordre, m’unifier.

Écrire pour épurer mon oeil de ce qui conditionnait sa vision.

Écrire pour conquérir ce qui m’a été donné.

Écrire pour susciter cette mutation qui me fera naître une seconde fois.

Écrire pour devenir toujours plus conscient de ce que je suis, de ce que je vis.

Écrire pour tenter de voir plus loin que mon regard ne porte.

Écrire pour m’employer à devenir meilleur que je ne suis.

Écrire pour faire droit à l’instance morale qui m’habite.

Écrire pour retrouver - par delà la lucidité conquise - une naïveté, une spontanéité, une transparence.

Écrire pour affiner et aiguiser mes perceptions.

Écrire pour savourer ce qui m’est offert. Pour tirer le suc de ce que je vis.

Écrire pour agrandir mon espace intérieur. M’y mouvoir avec toujours plus de liberté.

Écrire pour produire la lumière dont j’ai besoin.

Écrire pour m’inventer, me créer, me faire exister.

Écrire pour soustraire des instants de vie à l’érosion du temps.

Écrire pour devenir plus fluide. Pour apprendre à mourir au terme de chaque instant. Pour faire que la mort devienne une compagne de chaque jour.

Écrire pour donner sens à ma vie. Pour éviter qu’elle ne demeure comme une terre en friche.

Écrire pour affirmer certaines valeurs face aux égarements d’une société malade.

Écrire pour être moins seul. Pour parler à mon semblable. Pour chercher les mots susceptibles de le rejoindre en sa part la plus intime. Des mots qui auront peut-être la chance de le révéler à lui-même. De l’aider à se connaître et à cheminer.

Écrire pour mieux vivre. Mieux participer à la vie. Apprendre à mieux aimer.

Écrire pour que me soient donnés ces instants de félicité où le temps se fracture, et où, enfoui dans la source, j’accède à la l’intemporel, l’impérissable, le sans-limite.

22 janvier 1996

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel - Faux rêveur - dans Mots d'ailleurs
commenter cet article

commentaires

Le Garde-mots 01/01/2008 22:42

Charles Juliet est un très grand écrivain, que je connais personnellement. Il est en outre très modeste. L'écriture, chez lui est une seconde nature.

Michel - Faux rêveur 08/01/2008 13:36

Cela se sent... merci pour ce commentaire qui me confirme tout le bien que je pense de Charles Juliet :-)

Madam'Aga 21/10/2007 14:52

Je suis bien d'accord avec tout ce qui est énoncé ci-dessus...bonne journée Michel:0014:

Michel - Faux rêveur 21/10/2007 19:38

L'auteur a atteint un sommet indépassable dans l'expression, sur ce sujet de l'écriture... on peut bien sûr toujours varier la forme, mais pour le fond... tout est dit.

chrystelyne 18/10/2007 17:53

On ne peut dire mieux sur la nécessité d'écrire qui nous habite !

Michel - Faux rêveur 18/10/2007 18:01

Tout à fait d'accord...