Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Licence Creative Commons
Ce blog et les écrits qu'il contient sont mis à disposition par Michel Bosseaux (l'auteur) selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
 
 

Newsletter
 

 

Référencement


Mes autres blogs
19 août 2007 7 19 /08 /août /2007 17:12
Là où l'infini de l'espace recoupe l'infini du temps, on trouve un endroit précis à un moment donné ; j'y suis souvent.

Grégoire Lacroix

Partager cet article

Repost0

commentaires

Terry 26/08/2007 10:43

Je dirais qu'elle n'est pas si humoristique que ça... Il dit simplement qu'il se trouve, dans un endroit hors du lieu et hors du temps... en disant m... à toute formae de matérialisme spatial et temporel...

Faux rêveur 26/08/2007 11:23

pas hors du lieu et du temps... à la croisée des deux, n'importe où... enfin, c'est comme ça que je le comprend...

d'eli cieux 19/08/2007 18:47

pour penser trop haut, je ne courais aucun risque scochée et saisie d'une interrogation qui m'a laissé ici et maintenant sur ma chaise et face à mon écran...merci de m'avoir rassurée !

Faux rêveur 19/08/2007 18:52

J'espère avoir clarifié la citation... si pas amélioré l'opinion que tu as de mon état mental ;-)

d'eli cieux 19/08/2007 18:20

je ne peux même pas me l'imaginer, ce qu'il avoulu direje ne la comprends pas, cette citation ne me parle paselle me laisse là où je suis  : devant mon écran, ébétée,il était comment quand il a pensé ça ?de quelle planète est-il ?qui c'est d'abord ?la tête vide, j'ai beau me la répéter  cela me laisse là...pourvu que je n'y reste pas à l'infini... coincée...désolée, c'est force 10, le niveau s'est élevé d'un coup!moi pas compendre !

Faux rêveur 19/08/2007 18:28

normal, c'est une citation un peu plus humoristique (ironie sur la condition humaine - c'est ainsi que je la comprend en tout cas), qui cherche à relativiser ces deux infinis que nous ne pouvons appréhender, en replaçant les choses dans leur contexte : nous vivons un instant précis, dans un lieu précis, le temps et l'espace n'ont pas (pour nous) de réalité physique de manière indépendante l'un de l'autre, et nous ne sommes pas capable d'appréhender l'infini de toute façon. Alors il vaut mieux être le plus possible dans le temps et l'espace où l'on vit, et vraiment vivre, plutôt que de penser trop haut...