Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Licence Creative Commons
Ce blog et les écrits qu'il contient sont mis à disposition par Michel Bosseaux (l'auteur) selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
 
 

Newsletter
 

 

Référencement


Mes autres blogs
26 octobre 2018 5 26 /10 /octobre /2018 09:54

10 ans de retard au rendez-vous. Me pardonnerez-vous ?
Voici mon premier texte dans le cadre du projet "Retour de flammes" (écriture autour de listes de mots imposées).
Et à tout seigneur tout honneur, je commence par la liste que Béa / Artemis, ma meilleure amie, m'avait proposé à l'époque. En espérant qu'elle trouvera le résultat à la hauteur ^^

#1 Béa
âmes, enlacé(s), terreur, feux, cliquetis, fourrure, signes,
musée, flamboyant, horloge, aiguille, vitre, baiser, journal, catastrophe, glacial

 



"Et l'aiguille avance, et l'horloge tourne / son cliquetis accompagne, mais jamais ne détourne"

Deux corps enlacés devant les feux de la grande cheminée, quasi endormis après un dernier baiser.
Deux âmes abandonnées, loin de la terreur et des catastrophes qui jonchent les pages du journal, loin de l'extérieur glacial, où les vitres des voitures s'embuent et gèlent.

Lui sombre peu à peu, elle le veille encore, juste quelques instants, avant de le rejoindre. Elle chantonne doucement cette petite comptine, sortie tout droit de son enfance, quand sa mère venait la border, elle, ce qu'elle avait de plus cher. Le parallèle la fait sourire.

Toutes les pièces du puzzle sont en place, là, dans ce moment de calme absolu après les heures flamboyantes.
Tout sonne juste, à l'opposé exact de leur première rencontre, dans ce musée, quand il l'avait trouvée si méprisable dans le manteau de fourrure qui lui sert à conserver ses émotions à l'intérieur- son costume de scène. Et lui, qu'elle avait profondément haï pour sa suffisance, lui qui cache si bien ses doutes...

Elle repense à ces gens qui disent qu'ils ont su tout de suite pour eux, que les signes étaient là. Mais pourquoi vouloir ainsi réécrire l'histoire à tout prix ? Un coup de foudre n'est pas toujours le plus beau. Dans leur cas, seulement deux humains qui ont décidé ensemble de dépasser leurs préjugés, de ne pas rester sur une mauvaise rencontre. Même si l'autre n'avait alors aucune importance, n'en aurait peut-être jamais.

Sans enjeux ni attentes.

"C'est ainsi que la vie se construit", pensa-t-elle encore ...
puis elle s'endormit. En paix.
 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Artemis 26/10/2018 11:49

PS : ahh aussi j'adore les horloges, les biens anciennes qui nous rappellent a quel point le temps passe

Artemis 26/10/2018 11:48

C'est bien mon genre de texte, passionné mais avec une fin peu joyeuse ça me correspond bien et ça correspond a la liste :)
Bien joué chef on a pas perdu la main !

Michel - Faux Rêveur 26/10/2018 12:11

bah pourtant pas si sombre que ça la fin ... juste elle repense à leur rencontre, mais les choses ont manifestement bien changé depuis ^^
Merci pour les compliments, heureux que ça t'ait plu ^^