Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Licence Creative Commons
Ce blog et les écrits qu'il contient sont mis à disposition par Michel Bosseaux (l'auteur) selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
 
 

Newsletter
 

 

Référencement


Mes autres blogs
10 décembre 2006 7 10 /12 /décembre /2006 00:25
Parfois, c'est comme
- Pulsasions, syncopes, brûlures -
Un coeur de plus, un de trop,
Et le flot
Hors-contrôle du sang
Qu'il pompe,
Corrompu de désirs
Pas tout à fait autres,
Mêmes sons, même signes
Seulement autrement.

Parfois même, c'est comme
Si c'était le bon chemin :
Accoucher de son âme
Par degrés
Et de rêves et d'histoires,
De non-sens aussi

Parfois morts-nés.

Parfois avortés.
- Même des grossesses nerveuses -


Mais quelque fois
Clé trouve serrure

L'instant parfait
Un éclat vrai

Fugace ...


Pour tout ça
Chaque fois

Recommencer


Où d'autre aller ?
01/10/2001
Ecrire... que faire d'autre
où d'autre aller ?

Partager cet article

Repost0

commentaires

guy garnier 12/12/2006 21:27

mots-dits  maux-coeur

Nato (Kromatic) 12/12/2006 17:08

Il n'est pas question de juger, mais question de ressentir. Quand les mots donnés précisent une sensation que l'on a, quand on s'est approprié les mots donnés par le poète, qu'on y a trouvé une résonnance, que dire de plus ?

Faux rêveur 12/12/2006 20:26

:) rien je suppose :-) ou alors justement ce que tu viens de dire...

Viviane 12/12/2006 12:11

c'est ainsi que je le ressens profondémentparfois la clef trouve serrureerrance de l'écriture errance sans finmais...Que faire d'autre quand les mots se bousculentà la porte?

Faux rêveur 12/12/2006 12:18

Devenir dingue de ne pas écrireou passer pour dingue de le faire, d'y passer tant de temps, d'y mettre tant d'importanceJe préfère qu'on me juge et être en paix avec moi-même :-)

renaudb 11/12/2006 13:04

j'aime beaucoup le rythme de ce poème, la liberté de l'écriture, affranchie des contraintes de la rime. Maintenant je vais le relire pour le sens. C'est un travers de dessinateur, je pense, pour moi toujours la forme l'emporte

Faux rêveur 11/12/2006 13:42

:-) Le fond est indispensable, mais la forme est capitale :-) C'est elle qui doit donner l'envie, créer le rythme, porter le "message"...