Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Licence Creative Commons
Ce blog et les écrits qu'il contient sont mis à disposition par Michel Bosseaux (l'auteur) selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
 
 

Newsletter
 

 

Référencement


Mes autres blogs
10 juin 2006 6 10 /06 /juin /2006 08:34
A dériver, plus ou moins secrètement
Selon que tu regardes ou pas, selon
Que j'en souffre ou pas, à errer sans buts
Ou presque
A en chercher un qu'un jour j'avais
A être là, pour qui, pour quoi ?
- En tout cas pas pour moi, mais là
N'est plus la question -
A garder le silence quand j'aurais tant à dire, parfois
Je sens que c'est là, tout prêt, presque
Assez prêt pour toucher du doigt
Enfin retoucher de plein fouet
Ton absence

Quand j'aurais voulu que ce soit ton corps, encore

A ces pas désordonnés, trouver comme fin la même douleur
Qu'avant, cette douleur rassurante
Fièvre amante
Je t'aime encore et ça te rend le sourire
Et ça me déchire, ou presque

L'instant d'après à nouveau je suis ailleurs

Et tu pleures.


Et la dérive continue, je ne veux plus jeter l'ancre
Tous les ports se ressemblent, avec ou sans toi
Peu importe ce que tu crois
Ou moi
Peu importe nos rêves
Plus rien ne me retient, plus rien ne nous protège
Juste par moments, un frôlement, presque

Mais trop immonde pour que je puisse tout oublier
Trop loin dans le passé
Dans une mémoire que tu as perdu pour moi
Une confiance qui flotte, là
Pas loin
A presque pouvoir la toucher, presque ...

Mais jamais assez ...


Au milieu de ça, je cherche encore
La route de l'oubli

Parfois je me demande quel en sera le prix


S'il nous faudra en finir aussi ...
Partager cet article
Repost0

commentaires

Loula 21/10/2007 11:16

Je passe par hasard et je découvre plein de beaux écrits. Je prends le temps de me promener, de lire, d'apprécier tous ces mots.C'est certain je reviendrai.A bientôtLoula

Michel - Faux rêveur 21/10/2007 11:28

merci de ta lecture et de ce commentaire qui me touche...la porte est grande ouverte, vient qui veut quand il veut pour lire, à son rythme...

Eryn 12/06/2006 12:01

Premiers pas dans ton univers. Comme Isabeau j'y reconnais le(s) mien(s) et d'autres encore... A pas feutrés aussi je continue...

Isabeau 11/06/2006 20:54

Bonjour 500 ème.
Je découvre ton blog, je viens juste d'y entrer, tout doucement... Sur la pointe des "yeux" et je viens de lire ce premier texte qui m'a fait frissonner. Pourquoi toutes les histoires d'amour, vivantes ou passées, se ressemblent toutes alors que nous les croyons uniques ???
Savoir que d'autres ressentent la même douleur que moi me révolte, j'aurai voulu que personne ne souffre ainsi par amour.
je continue à lire si cela ne dérange pas, promis, je ferai pas de bruit, je dérangerai rien, et je fermerai la porte en repartant...
J'ose un "amicalement"
Isabeau

Belle Lougat 10/06/2006 09:08

Bonjour
A fleur de peau. Joli !
ça sent le vécu ou bien le à vivre
Bonne continuation
Sara