Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Licence Creative Commons
Ce blog et les écrits qu'il contient sont mis à disposition par Michel Bosseaux (l'auteur) selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
 
 

Newsletter
 

 

Référencement


Mes autres blogs
5 octobre 2007 5 05 /10 /octobre /2007 21:59
En réponse au poème "Je t'aime" de Tilk, que je reproduis ici, je vous présente la suite, écrite dans les commentaires sur son blog.
N'hésitez pas à lui laisser également vos commentaires.
Ce texte fait partie du recueil "à quatre mains".



la parole
étouffée
dans l'oeuf

sous 
les couches
successives

de ce 
qui n'aurait
pas du être

la parole
submergée
par la déferlante

de tout
ce qui
a été

ma parole
glacée
par le froid                             intense

de ce
qui 
est

ma parole
se tait
comme gelée

mon silence
l'enferme
double-tour

la clé
peu à peu
se perd...


mais mon silence
croise
sur le chemin

résonnance
incertaine,
présence

autre silence
qui n'agresse
qui dévore

des yeux

autre silence
qui progresse
tourne la clé

ma parole
tend la main

"viens"


silences
et paroles
se confondent

dans l'écho...

Michel - Faux rêveur
Partager cet article
Repost0

commentaires

M
tsss....c'est beau !
Répondre
M

merci :-)


C
Quand il n'y a plus les mots pour dire  alors, vient le temps du silence puis   de l'absence, de l'indifférence  et de la rupture , ne jamais oublier de dire je t'aime  quant il est encore temps ! très jolis poèmes en écho, lourds  de silence non rompu !
Répondre
M
et belle analyse de ta part :-) merci pour ta lecture et ces compliments...
M
très beau...
Répondre
M
merci :-)
B
la poésie est échange elle est rencontre...quand tu écris un poème et  que tu le donne à voir aux autres il ne t'appartient plus vraimentnon franchement ça ne me gêne pas au contraire si j'écris aujourd'hui c'est parceque d'autres poètes m'ont nourrisje me sens même flatté mercitilk
Répondre
M
d'accord... j'avais crains une seconde que ta vision soit autre...merci à toi :-)
B
quand on se tait il n'y a pas que la parole que l'on met sous silencetilkmerci de ton intérêt
Répondre
M
merci du tien :-)en effet, il y a toute l'âme, que seule une autre âme (à mon sens - en tout cas c'est la solution la plus facile) peut libérer...