Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Référencement


Mes autres blogs
20 décembre 2007 4 20 /12 /décembre /2007 09:10
En réponse au poème "Les barreaux" de Tilk, que je reproduis ici, je vous présente la suite que j'ai écrite dans les commentaires sur son blog.
N'hésitez pas à lui laisser également vos commentaires.




les barreaux
du monde
sont très nombreux

ces barreaux
ne s'érodent 
pas facilement

ils déchirent
le vent 
de mes mots

alors
je passe
entre les barreaux

ils pleurent
un peu plus fort
essayent de m'émouvoir

ils pleurent
mes vieilles larmes
je souris

je les laisse
à ces douleurs qui ne sont plus
et dans le vide en moi

dans le vide
qu'elles ont creusé
je met autant de ciel

que je peux

Michel - Faux rêveur

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel - Faux rêveur - dans Recueil : A quatre mains...
commenter cet article

commentaires

LANGLAIS 21/12/2009 10:06


on se forge ses propres barreauxet ils sont plus durs que ceux des autres à nous de les contourner et de nous ouvrir a un monde pacifié


Eva 20/12/2007 17:11

c'est vraiment magnifique comme vision de libération et de la souffrance absorbée par les barreaux.baisers tendresje t'aime

Michel - Faux rêveur 21/12/2007 15:30

merci... :-)