Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Référencement


Mes autres blogs
19 janvier 2008 6 19 /01 /janvier /2008 18:35
En réponse au poème "J'aurais voulu" de Tilk, que je reproduis ici, je vous présente la suite que j'ai écrite dans les commentaires sur son blog.
N'hésitez pas à lui laisser également vos commentaires.




J'aurais voulu
disperser
à la volée

Sur
ton corps
labouré

Comme
si le temps
m'était compté

J'aurais voulu
disperser
d'un geste fou

comme le volcan
qui jette 
sa fumée

tout ce que
j'aurais dû
penser

et voir pousser
mes cris
sur ta chair ouverte

07/11/2007
J'aurais voulu
mais le temps
m'était compté

Déjà nos souffles
s'épuisaient
regards fragmentés

Déjà plus rien
ne pouvait nous unir
sans désunir tout autant

J'aurais voulu pourtant
continuer, arrêter
les deux ensemble

Je n'ai pas choisi
j'ai laissé à la nuit
le soin de battre les cartes

J'ai laissé au silence
le poids de nos non-dits
et puis quelle importance ?

Au matin tout était
comme nous l'avions rêvé
mais en plus beau

Vu d'après ...

19/01/2008
Michel - Faux rêveur

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel - Faux rêveur - dans Recueil : A quatre mains...
commenter cet article

commentaires

Eva 19/01/2008 20:12

c'est magnifique franchement... J'ai eu peur pour la fin de ton côté mon amour, j'étais à bout de souffle! :)je t'aime, continuez comme ça tous les deux...je t'embrasse

Michel - Faux rêveur 19/01/2008 20:21

Mais es-tu si sûre que tu aies eu tort d'avoir peur ? Et que tu aies raison d'être rassurée, là ? Et si les deux personnes étaient... comment dire ... gothiques ? lol ... que définiraient-elles comme "encore plus beau vu d'après" ? ;-)Moi aussi je t'aime ... :-)