Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Référencement


Mes autres blogs
18 janvier 2008 5 18 /01 /janvier /2008 11:26
En réponse au poème "Quand" de Tilk, que je reproduis ici, je vous présente la suite que j'ai écrite dans les commentaires sur son blog.
N'hésitez pas à lui laisser également vos commentaires.




Quand
une vieille
cicatrice

Déchire
la géographie
du silence

Quand 
une vieille
cicatrice

Pareille
à l'éclair
foudroit

L'espace
d'un instant
le paysage

Dans une terrible
angoisse
asphyxiante

Figé
on craint
le tonnerre

pétrifié
on craint 
le déluge

04/11/2007
Et puis
le silence
revient

mais tu trembles
tant...
tu ne l'entends pas

et puis
ton coeur
s'apaise

mais tu as
si froid...
tu ne le sens pas

et puis
l'évidence se fait :
la paix

un mot
qui peine à entrer
dans la conscience

un mot
trop de fois rêvé...
cette fois y croire ?

Une vieille
cicatrice barre
encore l'espoir...

18/01/2008
Michel - Faux rêveur

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel - Faux rêveur - dans Recueil : A quatre mains...
commenter cet article

commentaires

Eva 18/01/2008 18:11

mon magicien des mots est de retour :)c'est magnifique...Je t'aime mon bébé

Michel - Faux rêveur 18/01/2008 23:03

moi zaussi ze t'aiiiiiiiime :-)