Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Licence Creative Commons
Ce blog et les écrits qu'il contient sont mis à disposition par Michel Bosseaux (l'auteur) selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
 
 

Newsletter
 

 

Référencement


Mes autres blogs
31 août 2000 4 31 /08 /août /2000 00:00

transparence / accident / orage / clochard / imberbe /
psychopathe / métro / attentat / file / publicité


Encore un accident sur le périph
Avec cet orage on ne voit rien
Pas à dire, ça commence bien
Il laissa sa voiture au parking, pris le métro

Dès l'entrée, la police est là
Le psychopathe du métro a encore frappé
"Contrôle d'identité svp"
Pas un clochard en vue ... "circulez" ... il avançait déjà

La file pour la rame
Hier il y a eu un attentat, trafic perturbé ...
Un jeune imberbe tente de lui vendre "de la came"
Il contemple cette femme, sur la publicité ...

Une heure passe, soudain au bord du quai
Il monte enfin, ne pense à rien
par transparence, dans le sac de son voisin,
Un bon roman policier, penser à l'acheter ...


Il arrive finalement au travail
Juste deux heures de retard
Il compensera ce soir
Déjà la faim le tenaille ...

Il sort son petit déjeuner

La journée peut enfin commencer.

Partager cet article

Repost0
31 août 2000 4 31 /08 /août /2000 00:00

Enfant / Esquimaux / Eglise / Eclair / Extraordinaire 
Egypte / Emerveillement / Epilogue / Etouffer / Entremet

 


 

D'un voyage en Egypte, enfant
Et d'autres, comme au pays des Esquimaux
Il avait su garder l'émerveillement
Et quelques idéaux
Le goût de l'extraordinaire
Des prières et des églises
- Il a su Dieu en un éclair
  Foi naturelle, non conquise -

A l'épilogue de sa vie
Il se souvient de tout, entre deux étouffements 
Pas un pas à regretter sur le chemin suivi,
Comme des entremets entre les plats important

Ceux là qui semblèrent insensés sur le moment
Mais qui le portèrent au sommet plus sûrement
Que s'il y avait mieux réfléchi.

Au moment de gagner l'Eternité
Une dernière pensée pour tout ça
Certitude que ce n'était que le début, puis encore un pas

Soudain il s'est effondré

Sa femme qui le soutenait appelle à l'aide ...

In nomine ...

Partager cet article

Repost0
31 août 2000 4 31 /08 /août /2000 00:00

Bébé / Effort / Toi / Lui / Courage
Espoir / Envie / Murs / Douceur / Cris


Aux murs de sa chambre
Douceur des images, comme déposées
Sur ce papier-peint ambre
Qui fait tellement gai

Toi rayonnante, près du berceau accroupie
Lui qui gazouille simplement
L'envie passée est force à présent
Tant d'espoirs de courage, et de cris aussi ...

Tant d'efforts fait déjà
Plus encore à venir
Pour ce bébé qui vaut tous tes sourires

Parfois près de vous c'est comme si je n'existais pas

Mais c'est bien normal je crois


Aux murs de sa chambre
Des images que je ne vois même pas
Tant ne comptent plus pour moi
Que l'amour tendre

De cette mère que tu as toujours été
Que désormais tu ne nieras plus
Pour l'enfant que nous avons désiré ...

Partager cet article

Repost0
31 août 2000 4 31 /08 /août /2000 00:00

Lassitude / Regard / Chat / Vélux / Pot à crayon en cuir
Mer / Coincidence / Arbre / Bleu (au féminin) / Oeuvres complètes


Comme une lassitude dans le regard
De ce chat à la fenêtre
Est-ce une vélux quelle importance il est tard
Disons que peut-être

Soudain le félin s'évade vers la mer
- On ne ferme jamais -
Un pot à crayons en cuir à terre
Témoin muet

Par coincidence, juste alors
l'orage frappe un arbre juste à côté
Et devant l'immensité bleu découpe bien le corps
Du promeneur terrorisé

Moi je pose, définitivement distrait
Les oeuvres complètes de je ne sais plus qui

Il y a dans chaque instant de vie
Toujours cent fois plus qu'un poète ne pourrait ...

Partager cet article

Repost0
31 août 2000 4 31 /08 /août /2000 00:00

tele / polaroïd / oreiller / ciel / fournie
heure / helicoptere /planisphere,
clavier / gomme / yeux


Le polaroïd à la place des yeux
Ou la caméra, selon les fois
Il fait le tour de ce qui se vend le mieux
Toujours plus de sang, d'horreur, ne rien manquer de ça

Tout autour de la planisphère
De la jeep à l'helicoptère, selon les fois
Cartes fournies, seul parfois l'esprit se perd
Les heures passent il ne les compte pas

A la télé souvent il sait
C'est son sujet qui passe
Quelque part derrière un clavier
Ou bien papier et gomme, quelqu'un écrit puis efface

Réécrit la vérité qu'il a regardé en face

Et c'est son sujet qui passe, mais transformé
Sous un autre ciel par une autre vision
Selon qu'on dort à la belle étoile ou sur un oreiller
Pas les mêmes conclusions


Cette fois il n'a pas eu de chance
Il était au mauvais endroit, rebelles juste devant
On demande une rançon, mais c'est la mort qui s'avance
Tant de temps à lui courir après, il le sait, il la sent

Ca fera trois lignes en tête d'article
Une phrase à la télé

"Pendant la prise d'assaut le journaliste a été tué"

Un autre reprendra à sa place le cycle ...


Un bandeau à la place des yeux
Jusqu'à la fin sans doute, il pense à ça
Soudain un coup de feu

"Action !"


Les cris ... un coup ... il a froid ...

Il pense "Zoom arrière, musique, générique "
"Coupez !"

Il pense ... puis la conscience s'éteint

Cette fois il a raté la fin.

Partager cet article

Repost0