Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Licence Creative Commons
Ce blog et les écrits qu'il contient sont mis à disposition par Michel Bosseaux (l'auteur) selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
 
 

Newsletter
 

 

Référencement


Mes autres blogs
29 novembre 2006 3 29 /11 /novembre /2006 12:21
Quelques mots sans conséquences
Renaissance du bien rêver
Penser ne sert à rien
Vain de s'en faire
L'enfer est là où l'on veut le voir
Miroir de nos pires cauchemars
Miroir, mais le verre, ça peut se briser

- Le désirer plus fort que tout ... -
Partager cet article
Repost0
29 novembre 2006 3 29 /11 /novembre /2006 12:19
Derrière toutes les vérités
Il y a un mensonge qui veille
La nuit trop cruelle derrière chaque soleil
Une fin à toutes les éternités
Où que tes pas te mènent
Qu'il y en ait autant que tu veux
Toujours cette limite que tu ne peux
Jamais franchir. Et même
Si tu hurles derrière chaque silence
A faire tonner un ciel bleu
A faire mourir la vie de n'être pas heureux
Il faudra bien que tu admettes l'évidence :

Tu n'as pas une chance
D'échapper à ton destin
Acceptes ou bien
Tire ta révérence

De toutes les façons
Nulle autre saison que cet hiver
Toutes les médailles ont leurs revers
Et la vie, stupide équation

Aucune solution ...
Partager cet article
Repost0
28 novembre 2006 2 28 /11 /novembre /2006 22:59
Une pluie d'automne
Crépite doucement à ma fenêtre
Et les rêves de ce qui pourrait être
Accompagnent doucement ce chant
De la tristesse des cieux et des vents
Mais ne voilent pourtant jamais
Les douleurs les regrets
On ressort la collection quand le temps le permet
Quand le temps n'est pas à rire et chanter et
Etre heureux et oublier
Quand le mauvais temps fait de même
Alors les fantômes reviennent

Maudite pluie d'automne
Maudit cafard qui toujours l'accompagne
Ce n'est pas un temps où le bonheur gagne
Le droit de se montrer, sale temps
Ciel fermé quand pourtant
Tout se voudrait ouvert
Mais ainsi vont les choses, pas fières
Mais parfois roses quand même

Et reviendra bien assez tôt le temps où l'on s'aime
Juste attendre et espérer
En écoutant tomber
Cette pluie qui résonne ...
Partager cet article
Repost0
28 novembre 2006 2 28 /11 /novembre /2006 00:52
L'argent ne fait pas le bonheur
Mais il y contribue
Miroir brisé, 7 ans de malheur
Et ça continue

Rien ne sert de courir
Il faut partir à point
Mais je voudrais en finir
De ces lieux communs

Pourtant, chassez le naturel
Et il revient au galop
Pensées concrètes, matérielles
J'en ai assez de tous ces mots

Tout vient à point
A qui sait attendre
Ne jamais remettre à demain ...
Marre d'entendre

Toujours les mêmes choses
La raison du plus grand nombre
La vie en rose
Ou "Méfie toi des ombres"

Les murs ont des oreilles
Peut-être, mais pourquoi s'inquiéter ?
Cela changent-ils quelque chose qu'ils en aient
Puisqu'ils ne peuvent rien répéter ?


Le premier arrivé est le mieux servi
Les absents ont toujours tort
Qui va à la chasse ... mais j'attendrai mon tour, merci
Je me contenterai de mon sort

Et si la parole est d'argent
Et le silence, d'or
Soyez intelligent
Taisez vous, alors !

Vous, gens bien pensant
De milieux autorisés
Et à quoi faire de nous ?
Nous casser les pieds ?

Peu importe après tout.
Il n'y a pas pire sourd que celui qui ne veut entendre
Pas besoin d'être un génie dès lors
Pour comprendre

Le sens de mes pensées : même si j'ai tort
L'erreur est humaine
Prudence est mère de sûreté
Pas la mienne, pas la mienne !

Quoi qu'on essaye de m'imposer
Je n'oublie pas que dans la vie
Chacun fait ce qui lui plaît

Seul je déciderai de ma vie.
Partager cet article
Repost0
28 novembre 2006 2 28 /11 /novembre /2006 00:50
Un clou s'enfonce lentement dans un mur
Un clou tout simple dans un mur si dur
Mais il s'enfonce, et rentrera bientôt
Quoi qu'ils en pensent encore, il le faut
Ca ne concerne pas que le marteau, malheureusement
Et rien n'ira jamais autrement

Lentement les temps changent : le clou
S'enfonce, déjà K.O debout
Mais il le faut, il le faut bien
On ne change rien
Si l'on ne change pas soi même
Avant que la folie revienne

Il faudra bien qu'il soit rentré
Rien d'autre à espérer
Que ce simple trou
Et au fond, la vie debout
Un sang neuf, chaos brisé

Et le temps enfin d'avancer ...
Partager cet article
Repost0