Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Licence Creative Commons
Ce blog et les écrits qu'il contient sont mis à disposition par Michel Bosseaux (l'auteur) selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
 
 

Newsletter
 

 

Référencement


Mes autres blogs
28 septembre 2007 5 28 /09 /septembre /2007 14:58
Tu es la reine des apparences
tu m'en dépouilles pas à pas
ton regard enflammé ne se cache pas
douce violence

Tes mains partout cherchent leur nord
et nous retrouvent au bord du vide
nous sourions à l'équilibre
préservé malgré cette folle joie

qui explose

La distance n'existe plus
la moindre différence s'efface
de l'autre nous pistons la trace
à tout moment nos âmes sont nues

Entre hiver et brasier, fusion
rien ne résiste, rien n'est de taille
nous sourions, le train déraille
et au-delà nos respirations

explosent aussi
follement vivants, puis...


De ton souffle à mes lèvres posé
tu mesures l'éternité
des sensations encore
à découvrir, nous partager

même le sommeil nous unis
âmes soeurs jumelles réassemblées

ça durera tout l'été
de nos vies

puis nous entrerons ensemble dans la nuit...

28/09/2007


Partager cet article
Repost0
28 septembre 2007 5 28 /09 /septembre /2007 11:32
Les livres n'épuisent pas la parole, les paroles n'épuisent pas les idées.

Sagesse chinoise

et les idées n'épuisent pas la foi
mais c'est une autre histoire...

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2007 3 26 /09 /septembre /2007 12:11


Un article a été publié par Gazou, en réaction à ce poème. Il est intitulé "Re-tournoiement", et je ne peux que vous en conseiller la lecture.

Merci pour cet écho, et pour le lien établi vers mon blog dans cet article...
Faut-il
ne faut-il pas ?
Vaut-il
la peine de faire un choix ?
Tout tourne et tourne et
ne s'arrête pas
tout se déchire, part en fumée
mais ne reste pas

Faut-il pourtant espérer,
encore, continuer le combat ?
ou préférer s'assoir, regarder passer
ceux-là qui ne savent pas

que devant eux il n'y a
rien de plus à gagner
rien d'autre à trouver que soi

et que ça ne demande pas un pas ?


Faut-il...
je ne sais pas
la certitude est une île
engloutie à chaque mot de chaque voix
tout se transforme et tourne encore, et,
ne s'arrête, je crois

qu'à un regard qui ne se détourne pas


Se laisser porter...


découvrir, réalité,
que la vie n'est pas un combat
choisir c'est renoncer à reculer
tellement vain de douter, ne pas cesser

car à la fin quoi qu'il en soit
demain viendra


lui sourire et avancer
et tourner, tourner...

28/07 + 26/09/2007
Partager cet article
Repost0
25 septembre 2007 2 25 /09 /septembre /2007 20:18
Les mêmes souffrances unissent mille fois plus que les mêmes joies.

Alphonse de Lamartine
Partager cet article
Repost0
24 septembre 2007 1 24 /09 /septembre /2007 07:57
On ne peut rêver que si on a les pieds sur terre. Plus les racines sont profondes, plus les branches sont porteuses.

Juliette Binoche

et merci à Ana de m'avoir fait découvrir cette
citation si juste que je vous partage aujourd'hui
Partager cet article
Repost0