Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Licence Creative Commons
Ce blog et les écrits qu'il contient sont mis à disposition par Michel Bosseaux (l'auteur) selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
 
 

Newsletter
 

 

Référencement


Mes autres blogs
12 novembre 2007 1 12 /11 /novembre /2007 20:16
Un mal que je ne pensais pas
après tant de vies avortées
revivre encore une fois
un mal, au coeur de chaque seconde écoulée
serpente, mal caché

Ce sont les mêmes mots
la même douleur et les mêmes pas
mais il y a toi qui change c'est ce qui est beau
ce n'est pas seul que je souffre, je vois
notre histoire n'est pas que mirage devant moi

Un mal serpente tu le hais me prends la main
je te le présente et le hais en écho
tu sais déjà qu'il aura bien cette fin
que tu pressens,  et si chaque larme reste une de trop
à présent peu à peu l'acide déserte ce flot

Nous pleurons ensemble, le mal est un bien
qui unit plus qu'il n'aurait voulu dissoudre
l'amour qui nous prend sourit à demain
à d'autres logiques nous ne pouvons plus nous résoudre
les critiques se cherchent d'autres grains à moudre

nous courons, déjà nous sommes trop loin

le mal tourne en rond dans la même folie
comme l'amour nous désaveugle nous ne l'écoutons plus
ni ceux-là qui ne croient qu'à ce qui brille
aux apparences et pas à ce que nous sommes devenus
les yeux rivés sur l'inconnu

l'autre moitié de nous-même retrouvée

qu'aucun mal ne pourra plus nous voler...


Partager cet article
Repost0
11 novembre 2007 7 11 /11 /novembre /2007 20:28
Envie de vous partager un peu de musique, pour changer... dans des genres très divers, parce que je suis éclectique. Certaines choses vous surprendront peut-être, ou vous déplairont... je prend le risque. Chacun de ces titres correspond à une partie de moi... Je pourrais en ajouter beaucoup. Je le ferai peut-être, une autre fois...

Bonne écoute ! et n'hésitez pas à me dire ce que vous en aurez pensé...
Partager cet article
Repost0
11 novembre 2007 7 11 /11 /novembre /2007 18:54
La véritable intimité est celle qui permet de rêver ensemble avec des rêves différents.

Partager cet article
Repost0
10 novembre 2007 6 10 /11 /novembre /2007 14:31
En réponse au poème "Un lieu"  de Tilk, que je reproduis ici, je vous présente la suite, écrite dans les commentaires sur son blog.
N'hésitez pas à lui laisser également vos commentaires.
Ce texte fait partie du recueil "à quatre mains".



Il y a
quelque
part

Un noyau
du souffle
qui resiste

Un lieu
de liberté 
jubilatoire

Un ressui
sacré
du ressenti

Loin
de l'odeur putride
de la rentabilité

Loin
du copier-coller
calibré

Un lieu où l'encre
fait germer 
les pierres

Un lieu
effrayé
sans doute

Un lieu
qui 
se cache

Qui se cache
dans mes 
profondeur

Un lieu où couve
mon feu liquide 
du début

20/10/2007
Je respire
lentement
je prend le temps

de retrouver
intacte
chaque sensation

chaque brûlure
envie d'être
se confronte

à ce que je suis devenu
de la médaille les faces
s'apprivoisent

ensuite Il me faudra crier
malgré le calme malgré
la détermination

il me faudra crier
pour dire oui ou non
je ne sais pas encore

ni même si je me souviendrai
des bons accords
si je ferai illusion

il me faudra crier
je ne me fuirai pas
à l'heure du vrai premier pas

bien ou mal j'ai fait le choix
d'assumer quoi qu'il en coute
loin des dictats

société conventions regards
je ne suis pas ces autres
pas ainsi que tu m'aimes

je respire
lentement
sur le chemin de toi...

10/11/2007
Michel - Faux rêveur

Partager cet article
Repost0
10 novembre 2007 6 10 /11 /novembre /2007 10:30
L'homme se souvient du passé, la femme pressent l'avenir ; le couple voit le présent.

Partager cet article
Repost0