Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Licence Creative Commons
Ce blog et les écrits qu'il contient sont mis à disposition par Michel Bosseaux (l'auteur) selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
 
 

Newsletter
 

 

Référencement


Mes autres blogs
21 novembre 2007 3 21 /11 /novembre /2007 14:02
En réponse au poème "Paysages après la bataille"  de Tilk, que je reproduis ici, je vous présente la suite, écrite dans les commentaires sur son blog.
N'hésitez pas à lui laisser également vos commentaires.
Ce texte fait partie du recueil "à quatre mains".



l'irruption
de la source
les jours de tempête

ne cadre pas
avec des repas 
insipides

nous sommes 
un corps
séparé

qui dévore 
la lumière
en marche

et brûle
la prophétie
du torrent

26/10/2007
nous cherchons l'union
frôlons l'oubli
à chaque pas

nous sommes
mais sans un mot
pour le dire

le torrent gronde
il avait tant promis
n'avons-nous su écouter

ou parle-t-il crypté ?
qu'importe à qui la faute
quand elle est commise

qu'importe qui a éteint
quand la lumière n'est plus.
Prends ma main

toujours
nous la rallumerons
ensemble

21/11/2007
Michel - Faux rêveur

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2007 2 20 /11 /novembre /2007 07:04
En réponse au poème "Lourdeur"  de Tilk, que je reproduis ici, je vous présente la suite, écrite dans les commentaires sur son blog.
N'hésitez pas à lui laisser également vos commentaires.
Ce texte fait partie du recueil "à quatre mains".



Mon corps
est 
lourd

de plus
en plus
lourd

il s'enfonce
lentement
à l'intérieur

l'intérieur
finit
par peser

lourdement
sur 
mon corps

qui s'enfonce
encore 
plus

23/10/2007
je suis aspiré
mais j'aspire
à autre chose

j'aspire
seulement du vide
pour l'instant

seulement du vide
infériorité
douleur

j'aspire à quelque chose
qui nous définisse
tellement mieux

que cette apparence
de poids, cette apparence
de toi et moi...

Demain, tu verras...

20/11/2007
Michel - Faux rêveur
Partager cet article
Repost0
18 novembre 2007 7 18 /11 /novembre /2007 20:06
En réponse au poème "Tryptique" (que je reproduis ici) que Tilk a écrit en s'inspirant d'un vers de Un lieu / Sur le chemin, je vous présente la suite, écrite dans les commentaires sur son blog.
N'hésitez pas à lui laisser également vos commentaires.
Ce texte fait partie du recueil "à quatre mains".

Il me
faudra
crier

pour me
soustraire
au silence

même
si j'aurais
préféré

lui
sussurer
doucement
il me
faudra
hurler

pour me
tirer
de l'oubli

même si
j'aurais
préféré

lui
chanter
doucement
il me
faudra
me désenfouir

pour ne
pas
finir

dans
cette terre
sans mots

dans
cette terre
sans nom
11/11/2007


Il me faudra
après la guerre,
à tes pieds

poser les armes
pleurer dans tes bras
ma femme

ne rien oublier
de l'essentiel
au fond de tes yeux

ne rien oublier
ne pas laisser
s'éteindre le feu
il me faudra
ne pas manquer,
l'instant suivant,

de te sussurer
au creu de l'oreille
tendrement

juste quelques mots
tellement communs
mais qui nous aiment

te chanter aussi
quelques prénoms, ceux
de nos enfants
Il me faudra
après la colère
la rage la haine

tourner la page
dans une prière
toi contre moi

on ne se bat
jamais pour soi
ou l'on se perd

si je me bat c'est
seulement, tu sais,
pour nous gagner...
18/11/2007
Michel - Faux rêveur


Partager cet article
Repost0
15 novembre 2007 4 15 /11 /novembre /2007 19:54
Conquérir sa joie vaut mieux que de s'abandonner à sa tristesse.

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2007 2 13 /11 /novembre /2007 09:05
Le bonheur est un puzzle dont il convient de replacer les éléments chaque matin.

Yves Michallet
Partager cet article
Repost0