Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Licence Creative Commons
Ce blog et les écrits qu'il contient sont mis à disposition par Michel Bosseaux (l'auteur) selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
 
 

Newsletter
 

 

Référencement


Mes autres blogs
27 octobre 2008 1 27 /10 /octobre /2008 00:00
La peur de vieillir abîme plus que l'âge.

Partager cet article
Repost0
26 octobre 2008 7 26 /10 /octobre /2008 00:00
Le vase donne une forme au vide, et la musique au silence.

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2008 6 25 /10 /octobre /2008 00:00
Il y a une chose pire encore que l'infamie des chaînes, c'est de ne plus en sentir le poids.

Gérard Bauër
Extrait des Chroniques
Partager cet article
Repost0
24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 12:12
Ce que vous dites n'a pas d'importance.

Comment vous le dites, que vous soyez plus ou moins convaincant, inspiré et inspirant, n'a finalement que peu d'importance.

A quoi vous ressemblez a de l'importance, mais vos attitudes, votre aisance, peuvent contrebalancer.

Les préjugés à votre égard, ce que vous êtes ou paraissez, ce à quoi vous faites penser, ce que vous représentez, ont beaucoup d'importance, et vous n'y pouvez rien. Juste essayer d'être "bon" pour faire douter le "public" de ce qu'il croit à votre égard.

Votre humeur, votre nervosité, ce que vous pensez et ressentez en même temps que vous vous exprimez (et qui ont à voir avec vous, votre vie, mais pas le message), ont énormément d'importance. Tout autant que l'humeur, la nervosité, les pensées et ressentis de la / des personne(s) en face. Tout cela va filtrer le message, parasiter la manière de le faire passer, et le faire finalement recevoir d'une façon très différente de ce que vous imaginiez.

La communication, c'est l'art de mettre en scène un message que personne dans le public n'entendra, d'une façon telle qu'ils s'en souviendront néanmoins, en éliminant tous les parasites dont ils pourraient se souvenir plutôt que de la mise en scène... et en leur changeant les idées, en leur faisant oublier l'espace d'un instant qui ils sont ; sinon vous avez perdu.

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 00:00
Les hommes construisent trop de murs, et pas assez de ponts.

Partager cet article
Repost0