Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Licence Creative Commons
Ce blog et les écrits qu'il contient sont mis à disposition par Michel Bosseaux (l'auteur) selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
 
 

Newsletter
 

 

Référencement


Mes autres blogs
12 août 2007 7 12 /08 /août /2007 10:29
une nuit comme tant d'autres, dans une ruelle sordide, des femmes dans les vitrines
une rousse flamboyante s'approche d'un petit homme bedonnant, aguicheuse

- Salut mon mignon... tu montes ?

Le mec a du mal à reprendre son souffle, le regard rivé sur la poitrine plantureuse de la jeune femme

- euuuuh... c'est combien ?

Elle répond, provocante...

- 200 la demi-heure, chéri... ou 50 pour une pipe bien faite...

l'homme ravale sa salive

- non non, la demi-heure c'est bien... c'est très bien... alors où va-t-on ?

la femme le prend par la main, sûre d'elle, de plus en plus aguicheuse, et l'attire vers l'entrée du petit hôtel. Ils montent l'escalier, sans un mot.

Mais arrivé à la porte de la chambre, l'homme se ravise.


- Dis... tu as ton diplôme ?

elle, amusée

- t'en fais pas, mon beau, je maîtrise ! Tu vas en avoir pour ton argent...

lui, insistant

- oui mais... tu as ton diplôme ? Je voudrais le voir !

elle, énervée

- mon diplôme de quoi ? qu'est-ce que c'est que cette histoire ? T'es bizarre toi, comme mec, tu sais. Allez, vient, tu me fais perdre mon temps !

lui, fait un pas en arrière

- Bon, tu l'as ou pas ton diplôme de prostituée ? Tu me le montres ou je me casse !

elle, excédée

- eh bien casse-toi, connard ! non mais tu te crois où ? Retourne à l'asile, là t'auras des diplomés tant que t'en voudras !


L'homme fait demi-tour et dégringole l'escalier. La jeune femme se laisse glisser contre la porte, les yeux brillants, perdue dans ses pensées

"époque de merde... faut des diplômes pour tout maintenant. Même vendre son cul, on ne peut plus le faire sans études."

Déjà le 10ème qui lui fait le coup cette nuit.

Mais elle se relève, descend l'escalier à son tour, et retourne sur le trottoir.
Après tout, y en aura bien un ou deux pour ne pas le lui demander, ce foutu diplôme...



12/08/2007
délire, cette histoire ? Qui sait...
lisez ceci, publié par Marianne sur "Un monde meilleur"
et dites-moi ce que vous en pensez...

Partager cet article

Repost0

commentaires

yara 19/08/2007 11:38

héhé
ça c'est marrant tiens, un diplome pour etre peripatheticienne!! on aura tout vu!!^^

Faux rêveur 19/08/2007 12:29

oui j'ai halluciné en lisant la news qui m'a inspiré ce texte... ça ne pouvait pas rester inpuni lol

alaligne 12/08/2007 20:01

Drôle et sarcastique... j'aime beaucoup...

Faux rêveur 12/08/2007 20:06

Quand la réalité dépasse la fiction...Après avoir lu l'article de Marianne, j'avoue que je n'ai vraiment pas pu m'empêcher d'ironiser sur le sujet, trop tentant pour ne rien en faire :-)

Babymad 12/08/2007 11:51

C'est un assez bon reflet de la réalité,aujourd'hui,on a plus rien sans rien...on a des bacs technologiques comme STG ou STL,SMS,on prétend qu'il vaut mieux cela qu'un mauvais bac général,mais au bout du compte,si t'as pas "le bon" diplome,tu retournes à la case départ.
On ne peut donc rien faire corectement si on a pas tant d'années de pratique (et si personne ne nous fait confiance,on risque pas de les accumuler les années de pratiques!!) ou fait telles ou telles études?
C'est affligeant!
Bonne journée :D
 

Faux rêveur 12/08/2007 12:41

oui, affligeant effectivement... les compétences tout le monde s'en fout, on s'en remet à un bout de papier sans se préoccuper de ce qu'il signifie vraiment...

Claire Ogie 12/08/2007 11:17

J'allais dire, toi tu viens de lire l'article chez Marianne, et oui, c'est bien ça.... lolHistoire de fou !

Faux rêveur 12/08/2007 11:19

ah oui, là on touche aux extrèmes du surréalisme !