Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Licence Creative Commons
Ce blog et les écrits qu'il contient sont mis à disposition par Michel Bosseaux (l'auteur) selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
 
 

Newsletter
 

 

Référencement


Mes autres blogs
12 août 2007 7 12 /08 /août /2007 08:55
Il n'est pas tard tu sais pas trop pour nous aimer
les mots seuls sont fragiles, les coeurs en ont vu d'autres, bien
d'autres. Les mots pleurent d'hiver au plein coeur de l'été
Il n'est pas tard tu sais pour ressouder les liens

Les mots seuls nous font peur j'avoue j'en souffre encore
Piège construit à deux patinoire verbe insensé
autant de mal que j'en ai fait coule dans mes veines d'alors
aujourd'hui dans les mêmes tout persiste à couler

Maudits soient-ils les mots il faudra le silence
entier sans doute pour nous retrouver vraiment
silence qui ne soit cri perpétuel d'impuissance
sans doute il faudra apprendre à se taire vraiment

pour qu'au matin les coeurs se reparlent, sans gène
il n'est pas tard tu sais tout est à vouloir
tout est possible sans un seul mot qui traîne
juste deux mains qui se serrent mon amour pas trop tard

Si les regards s'embuent nous les laisseront parler
tour à tour de tout ce que nous nous cachions
l'incendie alors sera bien rallumé, mais
il ne brûlera que les mots et enfin nous danserons

il ne brûlera que les chaînes nous serons les nuages
nous danserons le monde témoignera des éclairs
une passion déliée surtout pas un orage
nous serons les nuages les deux pieds sur nos terres


Il n'est pas tard tu sais pas trop pour faire le pas
viendras-tu s'il te plaît viendras-tu si j'appelle
si j'appelle ainsi encore un peu ne viendras-tu pas

tu sais dans l'amour l'incertitude est belle

elle chante je fredonne, reprendras-tu en coeur
le chant quand il coulera sans entraves à tes pieds ?
Le temps dira pas les mots, quelques heures

l'incertitude est belle même quand elle doit durer

elle seule connait chaque sens du verbe "aimer"
Nous apprendrons si nous évitons les routes trop sûres
les mots les mots toujours si bien balisés
nous apprendrons quand l'heure sera mûre.


Il n'est pas tard tu sais, nous avons tout le temps.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Natsé 12/08/2007 23:16

Comme toujours le mot juste, comme toujours la musique, là je retrouve le poète que je connais. Ca c'est du poème.

Faux rêveur 12/08/2007 23:17

:-) merci :-)

Claire Ogie 12/08/2007 09:38

C'est superbe et, ne rigole pas , je ne sais pas quoi dire d'autre...

Faux rêveur 12/08/2007 09:39

Je ne rigole pas, j'apprécie à sa juste valeur le compliment :-)