Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Licence Creative Commons
Ce blog et les écrits qu'il contient sont mis à disposition par Michel Bosseaux (l'auteur) selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
 
 

Newsletter
 

 

Référencement


Mes autres blogs
9 août 2007 4 09 /08 /août /2007 21:46

"Toro 12" / huile sur toile - Cyril Leysin
Et pique
épique
chorégraphie de sang

tout est dans le mouvement
mélange des couleurs
tout est dans la douleur
cent fois provoquée, esquivée
cent fois, valse lente
à l'apparence de furie

tout est dans la folie
contrôlée, les cris de la foule
comme une houle joyeuse
rage dans le sourire

rite animal
mais tout s'inverse et l'on ne sait plus
qui est la bête quel est l'homme où
cela peut mener

Tout est dans le mouvement
hypnose de l'instant
esthétique de la barbarie

et pique
et pique encore

puis arrêt sur image.
Tragédie jouée, respiration

D'autres mouvements viendront
en d'autres temps

C'est écrit dans le sang.

09/08/2007

Partager cet article

Repost0

commentaires

cyril 10/08/2007 20:57

Bravo faux rêveur! Quel superbe texte qui illustre parfaitement cette toile! Bravo aussi pour le choix de la peinture...
Pour rebondir sur ce qui a été dit, la corrida est une pratique ancéstrale qui passionne de nombreuses personnes, qui ont été élevées dans cette culture qui apparaît complétement étrangère à d'autres. Personnellement, je n'ai vu qu'une seule corrida, et pour cause, j'ai trouvé ce spectacle d'une barbarie extrême... L'homme est une espèce trés complexe, qui est capable du meilleur comme du pire.
Ce qui m'intéresse dans ce thème est la symbolique trés forte qui s'en dégage.. l'arêne est le lieu d'un combat, où la mort est au rendez vous. Plus souvent celle de l'animal, mais le torero sait qu'il risque sa vie à chaque passe.. la mort est quelque chose qui dans notre société est quasiment tabou, de l'ordre de l'indicible. Il apparaît important dés lors d'en parler..
 
 
 

Faux rêveur 10/08/2007 21:06

Merci pour les compliments, j'espérais que tu ne serais pas trop déçu, là je suis comblé :-) Tu es libre si tu veux de reprendre ce texte sur ton blog... mais n'oublie pas dans ce cas-là de faire un lien :-)tout à fait d'accord avec ton approche de la corrida et de la façon de la peindre, je ne critique pas ton choix du thème, que tu illustres magnifiquement. C'est une peinture qui rend compte d'un état du monde, d'une culture, une peinture militante d'une certaine façon même si tes toiles ne prennent pas parti. Tu as une vision esthétique, et le public adhère ou en est choqué, à cause des thèmes de la mort, et de la mise à mort, qui s'y attachent, mais au moins tes toiles ne peuvent pas laisser indifférent, et je suppose que c'est un de tes buts, provoquer le débat :-)

Koulou (Flegroll) 10/08/2007 12:49

bien vu ... dieu que je déteste qu'on joue avec la souffrance des êtres sensibles.

Faux rêveur 10/08/2007 12:50

et dire que certains voient ça comme un art... fascination morbide pour le mouvement, la "danse"... piège dangereux. Ne pas perdre de vue que l'on donne la mort dans ce "jeu", qui donc n'en est pas un...

SAM 10/08/2007 11:06

Je ne suis pas du tout adepte de la corrida, mais ta prose est très belle, décrit bien la scène, et la peinture à l'huile est magnifique, le mouvement est très bien reproduit.

Faux rêveur 10/08/2007 11:15

pas adepte non plus, pour ça que je parle de barbarie. Mais en effet, j'avoue une certaine fascination pour le mouvement et la façon dont il a été peint... Je ne pensais certainement pas écrire sur ce sujet avant d'avoir vu cette toile. N'hésite pas à aller visiter l'artiste, il en a plein d'autres, sur le même thème comme sur d'autres...

Ernest J. Brooms 10/08/2007 00:11

Et le pic adore !
EJB

Faux rêveur 10/08/2007 00:18

:-)