Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Licence Creative Commons
Ce blog et les écrits qu'il contient sont mis à disposition par Michel Bosseaux (l'auteur) selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
 
 

Newsletter
 

 

Référencement


Mes autres blogs
9 août 2007 4 09 /08 /août /2007 08:52
On ne peut mourir d'aimer, puisque l'amour n'existe qu'en le vivant. Si l'on meurt, c'est de ne pas se supporter soi-même sans le même amour. Le désir peut tuer, quand il tourne ainsi au désespoir.



Ernest J. Brooms m'a partagé ce texte en écho à mes réflexions. Je le trouve très juste, alors je vous le partage à mon tour.

Je ne veux pas t'aimer pour disparaître et cesser d'exister, ne vivant plus que dans toi et pour toi. Pour m’élaguer, arrondir tous mes angles et faire le rond comme un zéro. Pour faire l'acteur, simuler ce que je ne suis pas et y croire. Je ne veux pas t’aimer pour disparaître et cesser d’exister. Je tiens trop à toi !


Partager cet article
Repost0

commentaires

L
On peut surtout mourir de ne pas l'être en retour même si aux yeux de certains ces réflexions doivent fleurer un romantisme désuet.
Répondre
F
sans doute... mais tant pis pour ceux-là qui ne savent pas...
H
Il n'y a qu'un chemin à prendre, mais parfois, on s'arrête en court de route, par amour ou par doute, puis on marche à nouveau, plein d'espoir, mais c'est toujours le même chemin...                     J'aime bien tes texte                                                                      A plus
Répondre
F
merci pour ta lecture attentive :-)
M
par contre on peut mourir de manque d'amour...
un bb qui évolue sans le moindre amour,meurt ^plus vite...et puis c'est horrible un amour néant!!
Répondre
F
oui...merci de ta lecture :-)
M
Hello faux rêveur  ;-) Puisque notre amour ne peut vivre Mieux vaut en refermer le livre Et plutôt que de le brûlerSe consummer, mourir d'aimer...Bien à toi, doux poète.
Répondre
F
non, pas mourir d'aimer j'ai dit ! rhalala ! ;-)
H
L'amour, le vrai se suffit à lui même! On ne souffre pas à cause de l'amour mais à cause de soi même, et cela n'a donc rien a voir avec l'amour!  L'amour c'est s'oublier, et il n'y a pas de souffrance quand on s'oublie ;-)
Répondre
F
Non, l'amour n'est pas s'oublier non plus... il faut rester soi-même, justement. Mais accepter que l'autre soit indépendant également, fasse ses propres choix, même si ces choix éloignent un peu, brouillent la façon d'aimer... aimer l'autre ne se conçoit que si on l'aime tel quel, c-a-d avec son autonomie aussi. Sinon, c'est de la possession, pas de l'amour...