Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Licence Creative Commons
Ce blog et les écrits qu'il contient sont mis à disposition par Michel Bosseaux (l'auteur) selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
 
 

Newsletter
 

 

Référencement


Mes autres blogs
9 décembre 2006 6 09 /12 /décembre /2006 18:29
Aimer est sans force, aimer, au mur du temps qui passe,
N'est rien un souffle le coeur qui bourdonne peut-être un peu
Aimer n'a jamais rendu le ciel plus bleu
Encore faut-il le courage de faire une place

Encore faut-il que cela soit possible
Sinon ça ne vaut rien c'est une histoire à deux francs
Juste dans une gare quelqu'un qui lit un roman
Une trop belle histoire trop risible

Aimer enchaine plus qu'il ne délivre
Et quand ça réussit c'est qu'un ange était là
Et quand ça réussit c'est aussi que les pas
Voulaient vraiment vivre


Aimer est sans force, il prend sans compter
Tout au fond de nous
Et ne reste juste qu'assez de clous
Pour son cercueil quand il doit échouer

Même pas d'énergie, même plus assez
Pour tenir le marteau

Aimer le plus beau le plus traitre des mots
Mais qui ne rime pas avec jamais, pas tout à fait

Alors toujours se laisser repiéger et ...
Prier.

20/11/2000
Partager cet article
Repost0

commentaires

Nato (Kromatic) 10/12/2006 19:41

là je sais pas, c'est très personnel cela... Enfin si j'ai aussi eu des très très gros chagins mais bon chut...

Faux rêveur 10/12/2006 20:43

on en a tous au moins une fois dans la vie... ou alors on n'est pas vraiment humain...

Kromatic - Nato 10/12/2006 17:15

Disons que tout dépend d projet de vie que l'on a.. J'entends des gens qui viennent de rompre dire "on a pas évolué pareil", pourtant quand on est supposé vivre avec qq'un, on est aussi supposé rester à son écoute. Et puis se parler, ne pas laisser les mauvais non-dits et les petits agacements prendre le dessus. Enfin tout cela est bien théorique. Les histoires sont différentes, et quelque soit notre désir d'aimer, il bute parfois sur l'indifférence ou l'incompréhension.. Mais il ne faut jamais désespérer car la nature a horreur du vide.

Faux rêveur 10/12/2006 17:29

oui... mais encore faut-il être capable, dans sa tête, de faire son deuil des histoires passées, de nettoyer les décombres pour pouvoir reconstruire. On peut très bien ne plus le pouvoir, ou même le vouloir...

Kromatic - Nato 09/12/2006 19:15

Et pourtant sans Amour, la vie semble plus grise, le ciel bleu délavé.. Nous vivrons des amours multiples, nous ne veillirons pas avec l'aimé de l'enfance. Somme-nous devenus trop exigeants ? Consommons-nous l'amour comme des barres chocolatées ? Avons-nous oublié que vivre avec l'aimé(e) est aussi partager les jours moins roses, les nuits moins pleines ?

Faux rêveur 09/12/2006 19:18

c'est ce qui me révolte à l'heure actuelle... au premier problème, c'est "bye", on se contente de ressentir, on ne construit plus. Chateau de cartes, on reste tant que ça tient. Le vent qui souffle emporte les pas vers ailleurs sans que l'on fasse rien pour résister... pitoyable...