Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Licence Creative Commons
Ce blog et les écrits qu'il contient sont mis à disposition par Michel Bosseaux (l'auteur) selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
 
 

Newsletter
 

 

Référencement


Mes autres blogs
7 décembre 2006 4 07 /12 /décembre /2006 00:28
Ce n’est pas une terre
De souhaits exaucés
De gloire ou de mystères
De passé composé

Ce n’est pas une terre
De pèche ou de gibier
D’orangeraies, de lumière
D’immensités dorées

On n’y vit pas en guerre
Presque trop belle cette paix
Elle n’est pas sanctuaire
Mais déserte l’été


Ce n’est pas une terre
Seulement inventée
Il y a du bon air
Malgré les cheminées

Et un silence, que n’altère
Que des rires apportés
Par un vent qui sait se faire
Ami, vous comprenez ?

Ca n’a sans doute pas l’air
Du paradis tant cherché
La vie n’y est hors paire
Mais de simplicité


Juste un petit coin vert
Sur du charbon oublié
A l’écart de l’enfer
Du trafic routier

Souvent, en hiver
Sur la terrasse, hypnotisés
On y contemple tout l’univers
Au dessus des pommiers


C’est une terre où être fier
Heureux en paix

Rien d’autre que la terre
Où je suis né.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Kromatic - Nato 08/12/2006 23:33

Pas forcément.. Parfois avoir des racines, s'ancrer dans un peu de terre est bien aussi. Car la terre finalement nous nourrit, elle pourrait même nous nourrir tous. Elle nous fournit aussi la matière à créer, argiles mais aussi pigments. A un moment je faisais mes peintures en récupérant des pigments naturels, comme faire un bon petit plat.. Tellement plus agréable.

Kromatic - Nato 08/12/2006 20:22

Née dans le béton et dans la ville, parfois je m'imagine aussi un petit bout de terre quelque part qui serait pour moi.

Faux rêveur 08/12/2006 20:26

et pourtant je me croyais peu attaché à la terre... mais c'est important, l'endroit où l'on grandit... "Je n'ai pas trouvé mieux" , comme le chante Cabrel dans "les murs de poussière"...