Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Licence Creative Commons
Ce blog et les écrits qu'il contient sont mis à disposition par Michel Bosseaux (l'auteur) selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
 
 

Newsletter
 

 

Référencement


Mes autres blogs
7 novembre 2006 2 07 /11 /novembre /2006 17:35
Entre nous, tanguant
trop d'amour, sûrement,
pour le concentrer en un point
recommencement ou fin
trop d'amour pour le résumer
à un seul sens du balancier

Et tu danses, et je te suis
des rires aux larmes, tout nous réunit
du sang aux âmes, les vérités
comment pourraient-elles s'effacer
d'un mot comme de cent ?

Trop d'amour, bien trop grand

entre nous il suffira toujours
d'un regard pour en refaire le tour,
d'un seul geste pour nier
que le mouvement, du mauvais côté,
se soit arrêté

Et toujours, quand l'amour est immense,
les coeurs balancent
sur la corde tendue
entre le sol et les nues,
destin et errance,

toujours le chemin s'invente sans qu'on le pense
d'un souffle à l'autre, prolongé
par trop d'amour sûrement, mais juste assez
d'envie qu'il vive au creux de nous,
d'un souffle à l'autre, moi à tes genoux,
prolongé d'un jour encore, un beau jour
qui vaut bien tous les détours,
les ombres traversées,
les ruptures effleurées dépassées
les déchirures dans l'écorce
tout le flot des douleurs qui renforcent

sans quoi le bonheur ne serait rien
qu'un mot en son écrin, éteint...

Tu es là, et je n'en regrette aucune.
Bonne fortune :
de la douleur naît une fleur, en nos coeurs
qui attend son heure...

- et s'aimer, résister
s'aimer, ne pas cesser... -

... au gré du balancier...
Partager cet article
Repost0

commentaires

Sophie 16/11/2006 11:55

J'aime!Associer l'amour au balancier, très belle formule.Tiens, quand tu auras le temps ou l'envie, passe donc voir ça : http://sophierodriguez.over-blog.com/article-4561503.htmlC'est un poème que m'a envoyé un lecteur du blog, inspiré par une de mes photos.BIses à plus

titi 15/11/2006 22:12

c'est marrant j'étais en train de relire un des articles de mon blog  et puis je décide de te visiter, ces deux textes résonnent entre eux il me semble ...Juste pour te dire que j'ai effacé mon blog un peu brutalement mais qu'il est réapparu ailleurs, chez moi.

Sarvane 13/11/2006 09:35

Une vraie définition de l'amour, une vraie façon de le vivre...

Michel Bosseaux 16/11/2006 17:51

le vivre, ou en crever, tic, tac, balancier... :-) merci de ta visite et de ta lecture, cela me fait toujours très plaisir de te croiser :-)