Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Licence Creative Commons
Ce blog et les écrits qu'il contient sont mis à disposition par Michel Bosseaux (l'auteur) selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
 
 

Newsletter
 

 

Référencement


Mes autres blogs
9 juin 2006 5 09 /06 /juin /2006 17:27
Ce qu'il faudrait dire
Et ce qu'il faudrait taire, souvent
Comme les deux faces d'une même
Evidence coupable

Barrant l'essentiel
De toute sa faible profondeur et
Niant même les regrets
Qu'elle voudrait faire naître

Rien de si neuf en cela
Rien d'appris pourtant, et souvent
Souffrir juste d'avoir cru
Le devoir

A chercher dans des yeux
Absents l'énergie dont
Nous manque le courage


Il est des erreurs nécessaires, pas toutes
Et la source qui n'en est une


Pour elle, tout se dire
Puis tout se taire, souvent
A jamais puisque rien n'allume
La flamme mieux que le temps

Et le froid où l'on cru la perdre

Rien n'explose en nous
Que très tranquillement d'abord, rien
Ne trouble tant l'ordre des choses
Que le conformisme


Et rien qui soit acquis
Ni la persistance ni
L'oubli
Ni les crimes variables

Tout reste à écrire depuis
Le début tant que la fin
N'a pas tourné la page



Vouloir fort ce que l'on n'aurait osé rêver
Seule logique qui soit

Où ce qu'il faudrait dire
Et ce qu'il faudrait taire, souvent,
Deux mains comme soudées,
Complètent une image

Dont le vide un jour
Oublie même le nom
Pour y laisser seul
Un autre océan

Que jamais les torrents n'auraient cru
Avant de se croiser

Où même la vie s'efface
Parce qu'il y a mieux à faire
Que juste vivre

Où tout le vain compte


Où tu sais qui nous sommes
Depuis Demain.

Partager cet article

Repost0

commentaires