Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Référencement


Mes autres blogs
15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 19:24
Il y a des souffrances à n'en plus finir
des combats par milliers à mener
de toute urgence, des priorités à définir
et tous les jours recommencer avancer

il y a tant à dire, de tellement de manières
toujours des mots à opposer à la réalité
qui se déchire de partout, tsunami amer
il faut courir, courir, surtout ne jamais arrêter

de dire, de faire... mais pourquoi faire ?

Aux mots succèdent les mots, qu'y entend-t-on encore
entre tant de mensonges, le vide et les excès
trop de causes, trop de sens, une seule vie un seul corps
Mais c'est un mal aujourd'hui de n'être que soi, il paraît

il faut être aussi ces enfants qui meurent je ne sais plus bien où
le monde est vaste, et il n'y a qu'une seule chaîne à la fois
un seul combat à mener pour le mener bien, dans ce monde de fou
où il est si dur déjà de diriger ses pas

loin de l'enfer, alors tant pis si ça ne suffit pas

Il y a une vie à vivre avant de pouvoir prétendre
sauver toutes celles là moins chanceuses, "avoir du coeur"
et si l'égoïsme est bien de ne pas entendre
l'appel, on peut aussi être appelé ailleurs

et si souvent il y a ce silence qui ne se rompt plus
en réponse à toutes les urgences
si facile d'entendre que ce n'est pas de l'indifférence
il suffit d'écouter au lieu d'imposer ses vues

ses idéaux si loin du quotidien des rues
si loin des cités, de la priorité :
survivre un jour de plus
payer la nourriture payer l'électricité payer...

et être méprisé de ne pouvoir donner
ni d'argent ni de temps ni même de mots
asphyxié sous le flot
toujours payer...

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Bosseaux - dans Poésies
commenter cet article

commentaires

Anjimu 04/05/2009 02:41

Ce texte a un echo tres fort chez moi.Je suis entierement d accord avec ce qui y est sit.La vie de nos jours est dans la vitesse, la precipitation, le peu de souci des autres et meme de plus en plus pour soi meme.On est dans un monde de plus en plus deshumanise...BravoBon debit de semaine a vousAmicalementAnjimu.

BCB 16/04/2009 09:56

Tu écris avec de l'encre noir ce que la majorité des gens n'osent pas s'avouer...chacun à son lot de malheur et chacun veut sauver sa peau, c'est pas toujours facile et il ne faut pas juger....Bonne journée.