Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Référencement


Mes autres blogs
9 janvier 2009 5 09 /01 /janvier /2009 11:27
Ce poème est polémique, cela vaut un avertissement d'usage. Je revendique le droit à l'émotion devant l'horreur, et à l'exprimer sans censure. Je suis humain, et au naturel très tolérant, sauf avec le totalitarisme, ou avec les fous de tous bords qui attentent à la vie humaine.  Inutile donc de me taxer de racisme, ou autres mots doux.




Un jour, ils ont vu le pire
ils le disent haut et clair
aux quatre coins de la terre
de peur que l'on en déchire

si fragile, la mémoire
de peur que l'on se perde encore
dans une nuit trop noire
par la négation des corps

Un jour, ils ont vu le pire
nous ne pouvons qu'imaginer
à quoi alors la vie peut bien tenir
comment ne pas lâcher

C'est une leçon de ténacité
et d'horreur à bannir
une blessure d'humanité
à retenir


Un jour, ils ont vu le pire
nous n'oublierons jamais

mais eux, comment ont-ils pu n'en conserver
que la façon d'autrement le reproduire ?


Dites-moi qu'ils se sont juste trompé
de sens en cherchant la paix...

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Bosseaux - dans Poésies
commenter cet article

commentaires

Jeanne 17/02/2009 23:32

Même si l'espoir est utopie, il faut toujours croire en un apaisement. Il y a aussi, des "eux", de moins en moins nombreux vu l'âge et ce qu'ils on subi, qui ont connu le pire et ne cautionnent pas le smauvaises répétitions de l'Histoire. Ils ont peu la parole sans doute.

Nanou 07/02/2009 17:43

Un poème très puissant, où chaque vers nous fait frémir...L'histoire se répète inlassablement malheureusement, nous sommes dans une sorte de tourniquet qui ne s'arrête jamais.Nanou

Guerd'Ams 02/02/2009 01:51

je ne pense pas qu'ils aient vu le pire car le pire reste à venir sur le nouveau blog de Guerd'Ams, alors âmes sensibles venez nombreuses pour vous rassurer devant le monde de Guerd'Ams

Jojo 15/01/2009 18:11

Je ne vois pas trop en quoi ce texte est polémique.

Michel Bosseaux 15/01/2009 21:26


Disons que la situation "fait débat", entre ceux qui trouvent toutes les excuses et ceux qui accusent de tous les maux. Et que prendre parti n'est pas toujours bien vu. Mais il est vrai que j'ai
pesé mes mots, et qu'ils ne semblent pas provoquer le genre de réactions épidermiques auxquelles je m'attendais... ce qui me rassure.





Viviane 13/01/2009 19:09

oui, dis moi qu'ils se sont juste trompé de sens...Très fort poème qui résonne fort en moimerci Michel

Michel Bosseaux 15/01/2009 21:19


merci à toi Viviane...