Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Référencement


Mes autres blogs
11 décembre 2008 4 11 /12 /décembre /2008 10:47
Il faut une longue vie pour surmonter les séquelles de l'éducation.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Bosseaux - dans Citations
commenter cet article

commentaires

mel 01/01/2009 16:47

Oh ouiIl faut fermer les livres et tout ce qu'on a apprit et expérimenter les choses, les ressentir...C'est l'école de la vieBisous x0x

Michel Bosseaux 07/01/2009 10:16


Il y a des apprentissages qui ne peuvent pas être scolaires... ce n'est pas le cas pour tous, mais un grand nombre quand même... on n'apprend pas à être un homme en récitant par coeur, on apprend
juste à utiliser sa tête (et encore)... pour le coeur, le sens de la vie, etc... il faut se lever et aller voir dehors, et essayer...


roselyne 14/12/2008 14:54

Il y en a hélàs qui n'y parviennent jamais...Merci de m'accueillir dans cette vaste communauté qui m'enrichit.

Michel Bosseaux 14/12/2008 15:36


En effet...


Angel 12/12/2008 21:22

oui il faut une longue vie pour se faire sa propre éducation, malgré les quelques bases indispensables..qu'on reçoit .

Michel Bosseaux 14/12/2008 15:34


C'est clair !
et il y en a qui terminent leur vie en donnant l'impression de ne s'être jamais éduqués...


Viviane 12/12/2008 17:16

oui, que de travail pour y parvenir...et pourtant, il suffirait de bonne volonté pour que l'école soit le lieu des épanouissementsune vraie volonté politique

Michel Bosseaux 14/12/2008 15:34


La volonté politique là maintenant semble aller vers une uniformisation (et donc un appauvrissement) des parcours scolaires, les élèves ayant droit à un tronc commun et un nombre limité d'options
parmi toute la masse possible (je parle de la réforme des secondes, mais c'est symptômatique de toute la réforme scolaire). Ca ne vaut pas la richesse des filières actuelles... le seul but semble
de "faire des économies" n'importe comment...

Je ne dirai pas ce que j'en pense, ça me semble assez clair.