Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Référencement


Mes autres blogs
4 décembre 2008 4 04 /12 /décembre /2008 06:24
Il s'agissait ici d'utiliser l'ensemble des mots de la liste proposée par Kickoff. J'espère que le résultat est à la hauteur...

chatons         -       surligneur     -      révolution      -   agenda  -

stylet      -     coccigrue     -     charpente      -    empiler

semaine         -       body-builder



Pour élever la charpente d'un poème
il ne suffit pas d'empiler les mots
tels les jours qui font des semaines
dans les agendas... non, il ne faut pas en faire trop

ne pas le muscler comme un body-builder
ne pas emplir chaque vers de révolution
fuir les effets, tels des traits de surligneur
la vraie poésie est miaulements de chatons

chant entêtant, sur tous les tons
et les mots sont précis, tracés au stylet
pour durer, et non pousser tels des champignons
fragiles coccigrues aux milles aspects

mais jamais le bon

les mots sont volages, si vous voulez qu'ils restent
il faut la légèreté, le sens et l'émotion
puis si vous êtes patient, votre muse fera le reste
car rien ne vaut l'inspiration

Pour élever la charpente d'un poème
il faut laisser le temps faire son oeuvre
les mots ne sont pas tout ils ne sont que les graines 
ce qui fera du jardin une jungle ou un chef d'oeuvre

Ce n'est pas la technique, mais l'âme de l'artiste...

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel - Faux rêveur - dans Poésies
commenter cet article

commentaires

petite noire 14/01/2009 22:37

Oui, rien ne vaut l'inspiration...

Maous Artiste Défiant l'Olibrius 08/12/2008 17:10

Tu vois qu'est ce que nous disions... (référence à ton article sur le spam). C'est SYMPA de la part de Poemeperso de faire de la pub sur ton blog. Comme si que nous ne pouvions pas les écrire nous même... sommes nous des gens de lettres ou des gens d'emprunt. ;-)

Michel Bosseaux 08/12/2008 21:21


Ben voilà, oui
mais lui je lui ai expliqué (pas très doucement), il a compris, et voilà je n'ai pas encore effacé ses commentaires... mais je crois que je vais le faire.


Angel 04/12/2008 12:23

D-autant que la tecnique en versification classique n'est pas compliquée;les vers libres ,pour donner un rythme,une musicalité..etc..ne sont pas si évidents,si l'âme n'y est pas..Certes nos poèmes ne sont sans doute pas toujours "habités..Bises

Michel - Faux rêveur 04/12/2008 15:03


quand je parle de "technique" je ne parle pas uniquement de versification classique, mais d'un ensemble d'habitudes que l'on peut prendre en écrivant, qui font qu'à un moment donné, sur
base de quelques mots de départ et très peu d'idées, on "déroule", on écrit, en utilisant des "trucs" stylistiques, en piochant dans sa "boîte à thème" pour combler le manque de
fond... Tous ceux qui écrivent font ça, parfois ou plus souvent... quand le besoin d'écrire est là, c'est comme être en manque, très tentant alors d'enclencher le pilote automatique, non
?

Sauf que ça n'apaise pas, évidemment, sinon ça serait trop simple. En vérité, ça ne sert à rien de forcer ainsi l'écriture...


Maous Artiste Défiant l'Olibrius 04/12/2008 09:28

Excellente L'idée de la charpente pour batir ton oeuvre ! J'ai beaucoup aimé. MA

Michel - Faux rêveur 04/12/2008 14:59


merci