Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Licence Creative Commons
Ce blog et les écrits qu'il contient sont mis à disposition par Michel Bosseaux (l'auteur) selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
 
 

Newsletter
 

 

Référencement


Mes autres blogs
27 octobre 2008 1 27 /10 /octobre /2008 12:05
J'avance dans le noir, et puis je ne sais pas
si demain sera plus clair, si j'y serai celui
qu'elle espère. Je la gagne et la perd à chaque pas
Je tangue et tangue encore. Elle me suit
espérant que j'arrête, espérant patiemment
que vienne le demi-tour ensemble vers la lumière
Et je comprend, mais mes pas pourtant
ne dévient pas,  et je me perd

Elle ne me quitte pas.

J'avance dans le noir, elle m'éclaire
avec acharnement à chaque heure qui passe
elle me suit dans tous les chemins, à l'envers
de la raison même, elle retrace
obstinément la voie vers demain, je la suis
quand j'oublie un instant les étapes de cendres
quand j'oublie d'avoir mal de ce qu'était ma vie
quand le feu brûle enfin de tout réapprendre.

J'avance dans le noir, sa main dans la mienne
la route est longue, elle est l'horizon
Je ne vois qu'elle, ce n'est pas une chaîne
de plus, ni même un abandon
Je ne vois qu'elle, c'est l'exception
un choix qui était vraiment à ma portée
un choix que nous avons fait, une union
qui reste suspendue, presque scellée

Elle ne se dérobe pas.

J'avance dans le noir, pourtant j'y vois plus clair
Dans celui que je suis, des autres je vois la part
Dépassé désormais le temps des vaines prières
à ceux-là qui jamais n'ont essayé d'y croire
et sournoisement ont construit mon image
comme un moule pour façonner et emprisonner
Aujourd'hui j'avance dans le noir, loin de cette cage
j'ai refusé la voix de leur "facilité"

mes hésitations valent bien davantage
que leurs certitudes empoisonnées

Peu à peu je trouve les miennes à tes côtés
rien n'est simple, rien n'est acquis
j'avance comme je peux, je ne cesse de tanguer
mais j'avance, et jamais tu ne fuis

La suite n'est qu'à nous et je jure : j'y serai
si tu ne cesses de l'espérer...


Partager cet article

Repost0

commentaires

gazou 06/11/2008 20:51

c'est un très beau poéme d'amour qui surprend,qui demande une lecture attentive mais qui décrit avec une grande justesse et délicatesse le chemin qui permet à deux êtres de vivre d'amour..Merci et bonne route à vous deux

Michel - Faux rêveur 07/11/2008 17:51


merci à toi pour tes compliments et tes bons voeux :-)


nadouce 29/10/2008 10:46

Quelle jolie Eva dans tes mots….
Tu t’offres…. Elle prend…
A travers toi, nous l’aimons….. tellement …. pour ce qu’elle est.
Tu es l’homme d’une Eva… C’est juste beau !
Cette fois ci, Faux Rêveur…. Ce n’est pas toi qui m’impressionnes…. C’est Elle !

Michel - Faux rêveur 30/10/2008 11:23


Hé bien si j'ai réussi à ce point à lui rendre hommage... j'ai vraiment atteint tous mes objectifs avec ce texte :-)

Merci pour ce commentaire Nadouce, il m'est précieux :-)


la chieuse76 28/10/2008 12:25

Pour reprendre une ptite idée d'exerice..."on ne récolte que ce qu'on sème" Michel! :-)Bises amicalesFlo

Michel - Faux rêveur 30/10/2008 11:21


Exactement :-)


Virginie 27/10/2008 21:01

Tu as su, comme toujours, exprimer, décrire au delà des mots les chemins sinueux de l'Amour. Ce n'est effectivement jamais un acquis même si tout est réuni dès le premier regard.Très touchant en effet, l'émotion en tout cas demeure intacte. Et superbe déclaration...

Michel - Faux rêveur 28/10/2008 05:36


merci :-)


la chieuse76 27/10/2008 20:24

Loin d'être lassante ma lecture a été "parlante", tes mots faisant véritablement écho en moi...voilà en ce qui me concerne :-)Flo

Michel - Faux rêveur 28/10/2008 05:36


Je suis un "auteur" gâté, d'avoir de tels lecteurs :-)