Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Référencement


Mes autres blogs
2 avril 2008 3 02 /04 /avril /2008 07:28

La pluie coule sur nos joues

substitut

à la douleur qui s'est tue

transition

parce qu'il faut raison

garder

 

La pluie coule à nos pieds

que les pas restent retenus

il sera encore temps pour les courses éperdues

demain

 

En attendant pourtant, nos mains

nouées

sous cette pluie qui nous aura plus rapprochés

qu'elle ne le cherchait. Nos regards

soudés, instant à part

 

Le soleil est.

 

Malgré cette pluie qui nous viole

douce chaleur qu'elle n'étiole

le soleil est, nous sommes


deux fois le même Homme

qui avance.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel - Faux rêveur - dans Poésies
commenter cet article

commentaires

Jojo 02/11/2008 11:34

parce qu'il faut raisongarder.sympa.

Michel - Faux rêveur 03/11/2008 18:32


merci :-)


Gothikarti 02/04/2008 08:59

C'est magnifique cette complicité dans les moments durs (ici, la pluie) et qu'avec elle, avec cette confiance... on avance, on voit peu à peu que tout s'éclaire...Je t'aime mon coeur

Michel - Faux rêveur 06/04/2008 10:54


La pluie n'est qu'un symbole, ici, de tous ces moments durs dont tu parles, mais qui ne séparent pas quand on sait sur quelle route on est et ce qu'on veut y faire...
Je t'aime...