Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Référencement


Mes autres blogs
2 février 2008 6 02 /02 /février /2008 20:14
La mécanique
tourne, la technique
compense la fatigue
mais peu à peu le niveau
monte, les digues
débordent, l'attitude sonne faux

les pensées dérivent
et peut-être est-ce important
ou juste des délires qui se suivent
il faudrait dormir avant
de faire le tri
il faudrait être libre mais
les gestes sont asservis

pas le choix, le corps y est
parce qu'il le doit, mais seul le corps
la dérive continue
la mécanique fera tous les efforts
mais la défaite est en vue
déjà planifiée
toute la technique du monde ne pourra
faire illusion, sauver
les apparences plus longtemps. Il est une fois

un sommeil éveillé qui avance
et attend son heure
et avance
connaît le chemin par coeur...

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel - Faux rêveur - dans Poésies
commenter cet article

commentaires

FERNANDO BRONCHAL 05/02/2008 14:36

J'AIME BCPamitiétilk

Gothikarti 02/02/2008 20:24

je trouve que ce poème est très rythmique, j'aime beaucoupbaisers mon coeurje t'aime