Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Référencement


Mes autres blogs
6 novembre 2007 2 06 /11 /novembre /2007 11:34
Dans la douce lumière de l'extérieur, qui n'agressait plus, au coeur de cette nuit enlacés, je revoyais tout,  nos retrouvailles tendres à la gare, tes bras autour de moi, puis ta main dans la mienne,  me serrant fort... nos étreintes répêtées, sur les bancs, dans les trains, ta tête sur mon épaule... je te contemplais, là, devant moi, et chaque moment de notre bonheur jusqu'à celui-ci s'additionnaient pour créer un tableau d'une infinie beauté, que je lisais dans tes yeux au même instant...  en te caressant le dos nu, j'étais encore avec toi dans ce restaurant, juste à côté de toi, à te dévorer des yeux plus que manger... puis nous sommes rentrés, en riant pendant tout le trajet, et nous n'en finissions pas de rentrer, allongés là ton regard rivé au mien, même si nous vivions totalement au présent nos caresses...

Je me souvenais de tout... ce fut un bel instant, d'une nuit magnifique avec toi, une nuit chaude, caline et passionnée, lente et trop rapide, tout à la fois...

Il y eut le lendemain pourtant, nos deux coeurs serrés, à ne plus savoir trop comment se regarder, de peur d'y lire une émotion différente dans le regard de l'autre, de peur que cette nuit n'ait été qu'une parenthèse avant un nouvel abandon, et l'impossible oubli... Nous tremblions de peur, nos estomacs battaient la mesure, nos gorges se nouaient mais dans les silences, pour ne pas s'inquiéter mutuellement... et les plaisanteries absurdes tentaient de meubler, mais le faisaient mal. Je jouais à "même pas peur, même pas mal", alors que j'aurais eu envie de hurler ; un humour cruel que tu ne comprenais pas, trop sensible, consciente de ce qu'il y avait autre chose, pas loin, derrière... autre chose qui te paniquait, te blessait.
Soudain ta douleur eut raison de ma façade. Pour te rassurer je t'ai regardée bien en face.

"Regarde mes yeux ..."

Je n'avais pas prévu mes larmes, rien calculé. Quand la digue a laché, il a bien fallu que j'assume, et que je t'explique aussi... toute cette douleur rentrée de ton absence, du manque qui brûle, cette douleur qui revenait à l'instant de te laisser aux tiens... toute cette douleur non dite, pour ne pas t'en ajouter, et c'est tellement facile de la cacher car quand je te parle, je n'ai jamais mal...

Toute cette douleur je te l'ai dite, tu l'as vue s'écouler, tu as deviné les torrents qui pourraient être... alors ton regard dans le mien, tes doigts massant doucement mes tempes, tu y as répondu sans un mot, d'âme à âme.

Les larmes se sont tues, aujourd'hui encore elles demeurent muettes, vaincues par la grâce d'un amour dont je n'ai perçu la pleine force qu'au fond de ce regard-là, à cet instant-là : ce mauvais instant qui est peut-être bien le meilleur pourtant, celui qui nous aura le plus soudé...

Depuis nous continuons à nous aimer, malgré la distance, qui ne nous séparera jamais longtemps. J-18.

Je t'aime Eva...

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel - Faux rêveur - dans Recueil : Attraction
commenter cet article

commentaires

nadouce 09/11/2007 11:50

J’ai reçu de toi…. Beaucoup…. Tellement…. Plus que des mots…. Plus que des émotions…. Plus que des instants de paix… J’ai reçu de toi l’envie d’écouter… de lire… de prendre ce que tu offres avec tant de simplicité… Chaque jour je te découvre un peu plus…. Un texte…. Une citation… Un poème… Et puis depuis plusieurs jours, cet Amour que tu nous fais partager…. Et quel Amour !!  Je trouve que tu as bien de la chance d’avoir au bout de ton regard une si jolie « Eva »….. mais…….. qu’elle chance Eva a de t’avoir au bout des gestes. Mon mari me disait avec son sourire si merveilleux « Combien tu as de la chance de m’avoir »…. Et moi je pensais « tu en as, toi aussi, de la chance de m’avoir à tes côtés »……Quel extraordinaire destin que de rencontrer « l’autre »…. Pour devenir un « Nous ».A Eva et à toi….. à « Vous » ….. Merci de cet Amour. Ton texte…… une éternité…. Ps: Pour Agnés, si je peux.... Voyeuse... Je ne pense pas.... pudique certainement.... et ce sentiment est bien joli!

Michel - Faux rêveur 09/11/2007 20:31

Toujours ébahi de faire cet effet à quelqu'un qui lit mon blog... merci encore une fois de le dire...Il est vrai que notre relation, à Eva et moi, est... mais non, il n'y a pas de mots. Juste des instants qui peuvent s'écrire, pas la relation elle-même, qui ne cesse de se réinventer, toujours plus forte...Je sais la chance que j'ai, j'espère que de son côté elle continuera à me voir comme une chance... je fais tout pour ne pas la décevoir...

agnes 08/11/2007 13:10

Très beau texte ! Mais je me suis sentie un peu intruse, un peu voyeuse et donc un peu gênée... Sans doute ai-je trop la pudeur de mes sentiments, je n'écris jamais de poèmes d'amour et pourtant J'AIME ! :-)

Michel - Faux rêveur 08/11/2007 15:07

Merci :-)je ne pensais pas géner le lecteur avec ce texte... Eva (ma douce) ayant publié sa version de notre week-end sur son blog, je tenais à lui répondre de même...On peut aimer de mille façons, dire ou ne pas dire selon ce que l'on ressent, ce que l'on est au fond, et ça ne veut pas dire que certains sentiments seraient plus grands que d'autres parce qu'il y aurait + de mots... j'aspire à une relation qui n'aurait la plupart du temps pas besoin de mots pour se dire... mais à distance, comment faire autrement ?

Marianne 06/11/2007 14:24

à part les estomacs qui battent la chamade(sourire),c'est très beau. Souvenirs...(je parle pour moi bien sur)

Michel - Faux rêveur 06/11/2007 15:50

c'est bien ce que je voulais exprimer pourtant (physiquement malades sur le moment, l'amour c'est aussi ça, dans les moments moins bons...)Merci pour les compliments...Et tu sais... je pensais que ce genre de sentiments ne reviendraient pas, pour moi, puis ça m'a pris par surprise... je te souhaite que ça revienne pour toi aussi...

Kildar 06/11/2007 13:39

Une telle déclaration d'amour se passe de commentaires...C'est beau c'est fort..Vous êtes vivants...Go On !

Michel - Faux rêveur 06/11/2007 15:48

oui nous le sommes, et nous le sentons à la puissance mille :-)merci pour ta lecture et tes encouragements :-)

Motdit 06/11/2007 13:07

oui.. vous vous aimez...

Michel - Faux rêveur 06/11/2007 15:47

incontestablement... :-)