Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Licence Creative Commons
Ce blog et les écrits qu'il contient sont mis à disposition par Michel Bosseaux (l'auteur) selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
 
 

Newsletter
 

 

Référencement


Mes autres blogs
12 octobre 2007 5 12 /10 /octobre /2007 10:18
Un petit texte un peu ancien, un peu cynique...  désolé d'avance pour ceux qu'il pourrait "heurter"...



J'ai lu ton nom ce matin
Au milieu des diplomates et des affaires étrangères
On parlait de morts sur l'asphalte et d'erreurs judiciaires
De tant d'autres choses ... Mais tu le sais bien
Le monde est vaste et fou ... et puis soudain
Ton nom, et en face, une citation connue
Ca me rappelle toutes les poésies lues
Et nos sourires d'autrefois ...
Et puis te revoilà

Sur papier à présent
Entouré de tes parents

Ta femme jamais rencontrée
Tes enfants sûrement adorés

Et toi, en grand

Tellement d'instants non partagés ...


J'ai même raté ton enterrement.
Partager cet article
Repost0

commentaires

A
il me fai pa rire ton poeme !! c nul de dire sa !!
Répondre
M

Ce qui est nul c'est de juger comme tu le fais une situation de vie qui peut arriver. Tu n'as perdu aucun ami d'enfance de vue, toi ?

 Le texte peut être compris dans de nombreux sens, parce qu'en fait il est neutre, et j'avais prévenu qu'il pouvait heurter...


E
c'est triste... mais tellement bien écrit. Je t'embrasse doucement tit angebisous :0010:
Répondre
M
miam des bisous :-) tu te doutes bien que j'y réponds ;-)
M
cyniquement magnifique!
Répondre
M
:-) ravi que tu aimes...
L
Ciselé ce texte.Mais peut-être faisiez-vous du découpage en classe?
Répondre
M
héhéhé ;-)merci de ta lecture :-)
P
Parfois il vaut mieux ne pas retrouver son ami d'enfance, et garder en soi seulement la trace de tous les partages qu'il a laissés.
Répondre
M
ça dépend comment la vie tourne, et de quelle façon les gens changent...