Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Licence Creative Commons
Ce blog et les écrits qu'il contient sont mis à disposition par Michel Bosseaux (l'auteur) selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
 
 

Newsletter
 

 

Référencement


Mes autres blogs
8 octobre 2007 1 08 /10 /octobre /2007 07:36
Quand la vie vire de bord, même avec la meilleure préparation du monde, même si la manoeuvre est voulue, attendue, dirigée...  l'eau des doutes éclabousse l'âme, le coeur se comprime sous l'effet du mouvement brusque et de la réaccélération, la peur monte : et si j'étais au bord de la plus grande erreur de ma vie ?

Mais erreur ou pas, ce mouvement est nécessaire, alors il vaut mieux supposer que ce sera comme chaque fois, qu'une fois bien lancé sur la ligne droite, dans quelques mètres à peine, l'effet d'écrasement disparu, la traversée se fera sans encombre vers cette île lointaine tant vantée. Et, qui sait, il serait peut-être même possible de prendre plaisir au voyage et à sa destination !

Mais vu d'ici, de ce matin précisément, alors que cette île utopique, peut-être vraie, peut-être seulement vision de dépliant publicitaire, reste invisible à l'horizon, les doutes s'insinuent. Il faudra avant tout franchir ce mur glacé, au risque de brûler jusqu'aux moindres émotions qui me tiennent debout... Je ne peux pas reculer, quoi qu'il puisse y avoir derrière ce mur. Le savoir ne rend pas la chose plus facile, malheureusement...

Mais j'avance...

Et puis on verra bien.
Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Je déambule sur le site au gré de tes textes et mes yeux se sont arrêtés sur celui-là, sur ce ( gros..)morceaux de vie et je ressens en ce moment ce que tu as dû ressentir il y quelques mois, étrange coïncidence...Un lien avec Adieu aux larmes peut-être...Amtiés l'ami...
Répondre
M

Il ne serait pas faux d'en voir un (de lien)...

Merci pour tous tes mots sur mes écrits...


C
On verra bien  en effet ! Et puis si on ne les prend pas ces fameux virages on est  quitte pour des regrets éternels et l'impression d'être passé  à côté  de sa vie !   Et même si les résultats escomptés  ne  sont parfois  pas à la hauteur de ce que l'on espérait  ,  il y a toujours  à grandir d'avoir oser  ! Alors fonce  !Avec tout mon soutien pour  tout ce que tu décris si bien avec  émotion et sincérité ,le vertige, le déséquilibre, les doutes engendrés par un changement de cap et  tous mes voeux de pleine réussite  !amicalement chrystelyne
Répondre
M
Merci beaucoup :-)Je ne sais toujours pas où me mène cette nouvelle route, mais pour l'instant je la suis... et on verra. Pas envie de trop me "prendre la tête" à chercher une réponse que je n'ai pas encore. Je l'aurai sans doute dans moins de 15 jours, il sera temps alors de décider, demi-tour ou aller au bout...
L
Bonnes montagnes russes, bonnes frayeurs, et non tu ne seras pas fatalement malade à l'arrivée!Bravo pour ton courage
Répondre
M
merci :-)en ce moment je récupère d'une crise de mal de mer, on verra bien si l'acclimation est complète ou si ça recommence (parce que là les choses vont s'accélérer encore dès lundi)
M
Je souhaite que ce virage dont tu parles a une belle courbure...qu'il te mènera dans cette île vantée (est-elle ventée? aussi!)en tout cas prendre l'air (du large) est une bonne chose...bises
Répondre
M
tant qu'on ne s'attrape pas la crève en pleine tempête... ;-)bisous
G
Ce texte me touche profondément...Avancer,cela seul importe,même si c'est une erreur,l'erreur nous apprend beaucoup..Et rester sur place serait une erreur  bien plus grande et sans intérêt,je crois ...Bonne route !
Répondre
M
merci...