Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Référencement


Mes autres blogs
22 septembre 2007 6 22 /09 /septembre /2007 12:12
Il n'est plus l'heure
de dire ou taire
ou prier, hier
est passé il n'est plus l'heure
d'une suite telle que rêvée
les secondes déchirées
gisent à nos pieds, en pleurs

Même tendre la main les achèveraient
alors nous ne bougeons pas, et tout disparaît
en un souffle ou moins, et le coeur
se révolte mais la douleur, même intense
est sereine. Je pense :

Il n'est pas de douleur
qui puisse faire préférer l'autre côté
à ce monde où tu es
même si loin, ô tant d'erreurs

Il n'est pas de douleur
qui gomme la profonde paix
de te savoir là, quelque part, et d'écouter
le silence sans plus en avoir peur

parce que tu existes il y a encore à espérer
de ce monde qui t'a fait, il y a encore à chercher
des pas à ta hauteur

et ainsi jusqu'au bout te remercier d'exister
petite soeur...

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel - Faux rêveur - dans Recueil : Attraction
commenter cet article

commentaires

Badjouane 02/02/2008 14:46

Il y a de la tendresse dans ce poème, mais pas que ça. J’ai pu ressentir aussi de la douleur, des regrets, et des non-dits. Un bien agréable moment de lecture. Merci pour ce joli coup de plume.

virginie edensland 22/11/2007 23:46

très joli poème, un ami me dedie parfois ce genre de texte et je sais à quel point elle peut etre touché.merci pour tes 25 mots, ce fut un réel plaisir de jouer avecamitiésvirginie

Michel - Faux rêveur 23/11/2007 10:13

Merci pour ta lecture et ce commentaire :-)La personne en question pourra le dire mieux que moi, je pense que si je n'avais pas écrit ces mots, elle serait vraiment sortie de ma vie... au lieu de quoi on prépare désormais doucement notre happy end :-)

Rene Lenoir 27/10/2007 15:06

Bravo ! Vive la poésie

Michel - Faux rêveur 28/10/2007 12:56

merci... :-)

Azalaïs 26/09/2007 00:28

La poésie se fout des puristes ! n'importe qui peut entrer en poésie , il suffit de se laisser porter par la vague ! La poésie n'est pas élitiste non plus, elle est bonne fille et elle aime même ceux qui ne l'aiment pas !

Michel - Faux rêveur 26/09/2007 02:09

et elle n'a pas besoin qu'on croit en elle pour faire des miracles... :-)

fabienne 24/09/2007 10:53

waouw! c'est beau. touché en plein coeur.big bisous

Michel - Faux rêveur 24/09/2007 14:01

décidément, je ne m'attendais pas à une telle unanimité dans les réactions... mais il est vrai que celui qui écrit est le plus mauvais juge...Merci d'être passée me lire :-)