Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Licence Creative Commons
Ce blog et les écrits qu'il contient sont mis à disposition par Michel Bosseaux (l'auteur) selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
 
 

Newsletter
 

 

Référencement


Mes autres blogs
3 février 1999 3 03 /02 /février /1999 00:00
Une feuille vole doucement
Au vent d’automne.
L’esprit soudain s’étonne
De cet air insouciant,
De la sève qui s’écoule, fière et libre,
Sous l’écorce de cet arbre que l’on voyait déjà mort,
Mais qui par delà les hivers, tient encore
Le tronc bien droit, de cet équilibre
 
Et du sourire naissant,
Quand la rosée agace les bourgeons,
Et quelle que soit la saison,
Parce qu’il sait ses racines loin d’avant.
 
La conscience vient alors
Que le temps n’est pas qu’une légende,
Que vers le futur, les envies tendent
Toujours quand vient l’aurore,
Et que la vie est aussi belle
Que cette feuille qui vole au vent
D’automne, puis se pose
 
Perpétuelles métamorphoses.

Partager cet article

Repost0

commentaires

sebastien 14/02/2008 22:51

vraiment tres jolie bravo

Michel - Faux rêveur 01/03/2008 11:25

merci :-)

Gothikarti 13/08/2007 23:55

ohhh.... mais mais... pff... tu m'as sciée net... lol je sais pas quoi dire tant c'est beau... faut le faire pour placer tous ces mots... et toi... paf! tu nous ponds un poème qui s'écoule comme un ruisseau... c'est très joli franchementbisous :0010:

Faux rêveur 14/08/2007 00:13

il ne faut pas essayer de caser les mots, il faut les laisser se parler entre eux, normalement il y en a toujours trois ou 4 dans une liste qui ont quelque chose à se dire, et une fois qu'ils se sont mis d'accord le thème / l'histoire est là. Après, y a plus qu'à dérouler (sans oublier les étapes balisées : les autres mots).Si tu essayes juste de caser les mots, c'est juste un exercice sans intérêt...

harenatoche 05/09/2006 17:54

pas facile de créer un texte pareil sur la base des mots imposer... et tu fais ça si bien....